Le 17 Janvier 2017, la mère biologique de Zahara Jolie-Pitt a fait une déclaration exclusive au Daily Mail, dans laquelle elle exprimait son désir de renouer le contact avec sa fille. La triste histoire de cette femme d’origine Éthiopienne, du nom de Mentewab Dawit Lebiso débute lorsqu’elle tombe enceinte après avoir été violée. Elle a ensuite été forcée d’abandonner la petite Zahara, alors que cette dernière n’était qu’un nourrisson. #Angelina Jolie a adopté le bébé, en pensant que sa mère biologique avait succombé au sida. Petit rappel : Angelina a adopté Zahara en tant que mère célibataire en 2005. Brad Pitt a, à son tour, procédé à l’adoption de Zahara, l’année suivante. En 2007, Lebiso a essayé de retrouver son enfant, mais il était déjà trop tard et l’adoption de la petite, par les Brangelina, était déjà légale et irrévocable.

En se confiant au Daily Mail, la mère biologique de la jeune fille, aujourd'hui âgée de 12 ans, est désespérée : « S’il vous plaît, laissez-moi seulement parler à ma fille … Je voudrais simplement qu’elle sache que je suis en vie, ici, et que j’ai envie de lui parler. Je ne veux pas récupérer ma fille, mais uniquement être en contact avec elle. [Je voudrais] pouvoir l’appeler et parler avec elle. » Lebiso est consciente du fait qu’en vivant dans l’extrême pauvreté, il lui serait difficile de subvenir aux besoins de son enfant, mais elle est tout de même inquiète en ce qui concerne les répercussions de la séparation brutale des Brangelina sur Zahara. Elle a ajouté : « Angelina a été plus une mère pour elle que je ne l’ai jamais été. Elle a été avec [Zahara] depuis qu’elle était un bébé, mais cela ne veut pas dire qu’elle ne me manque pas… Elle me manque tout le temps. Je pense à elle tous les jours et j’ai envie d’entendre sa voix ou de voir son visage. Je sais quand elle fête son anniversaire, mais ça me rend triste, parce que je ne peux pas le célébrer avec elle. »

Angelina Jolie et Brad Pitt devraient-ils accepter cette demande ?

Il serait difficile d’ignorer la demande de cette mère qui souffre en silence depuis trop longtemps, bien que sa demande risque de compliquer encore plus la situation actuelle des enfants des Brangelina. Dans son entrevue avec le Daily Mail, Mentewab Dawit Lebiso prononce des mots encore plus poignants. « Je sais que sa vie est avec Angelina dans un autre pays [que le mien] et qu’elle parle même une langue différente. Elle a déjà une vie que je ne pourrai jamais lui offrir. Mais je souhaiterais tout de même avoir une forme de dialogue. […] Elle est devenue une magnifique jeune femme et je suis fière d’elle. […] Nous allons tous mourir un jour ou l’autre, et avant ma mort, je voudrais qu’elle entende parler de moi et qu’elle sache qu’elle a une famille ici en Éthiopie. Je demande à Angelina de me laisser lui parler. Je ne pense pas que ça soit trop demandé. » #divorce #Brad Pitt