Prénom: Donald. Nom Trump. Rapport avec Donald Duke ? Aucun, le second fait rire. Le premier, par contre, semble vouloir réussir un record qui, s'il le réussit, pourrait rester inégalé très longtemps: se mettre tout le monde, ou presque, à dos avant même son arrivée à la Maison blanche. Celui qui se permet tout, et qui s'est même fait élire en disant n'importe quoi, ne tolère pas que l'on s'en prenne à lui. Episode récent, cette nuit, où des artistes, en l'occurrence des comédiennes, ont montré qu'elles savaient se servir d'une grande manifestation pour s'en servir de caisse de raisonnante.

Il a principalement répondu à #Meryl Streep alors qu'avait lieu la remise des Goldens Globes et que, la comédienne française, Isabelle Huppert, a reçu celui de la meilleure actrice pour son rôle dans Elle.

Publicité
Publicité

Dimanche soir, heure américaine à Los Angelès, Meryl Streep, 67 ans, a rappelé une imitation faite en novembre 2015, imitation "moqueuse" dira Streep, d'un journaliste du New York Times. Une maladie articulaire dont est victime cet homme, l'handicape et réduit la mobilité de ses bras. Une imitation, vous l'aurez compris, faite par un homme qui entrera ces prochains jours dans la Maison la plus prestigieuse du monde, sur le fauteuil de chef d'Etat de la puissante nation. C'est bien Donald Trump qui s'était ainsi moqué. Meryl Streep ne s'est pas abaissé à citer le nom de l'un des plus gros goujats au monde, goujat que les citoyens américains ont décidé de placer dans cette fonction. Peuple bizarre ? On ne peut pas omettre de se poser la question. En même temps, les Américains ont beaucoup de difficulté à comprendre les ...

Publicité

Français qui se demandent s'ils n'auront pas une présidente Front National en mai. Une France où son église catholique ferme les yeux sur des actes de pédophilie au sein de sa propre famille religieuse. Une France où les politiques peuvent se permettent un peu tout. "L'irrespect amène l'irrespect. La violence incite la violence" a lancé l'actrice. Preuve que Donald Trump n'est pas forcément un imbécile, il a compris qu'il s'agissait de lui. Dans les colonnes du... Ney York Times, l'homme de toutes les outrances a qualifié Meryl Streep "d'admiratrice d'Hillary". Admiratrice ou pas, sera t-il possible dans ce pays d'apprécier quelqu'un plutôt que quelqu'un d'autre ? Condamnera t-il tous les acteurs qui le détestent ? Dans l'affirmative l'industrie cinématographique mondiale va connaître une belle baisse durant son mandat. Avec trois Oscars, l'actrice a sans doute plus reçu de récompense que Donald Trump en politique. Les deux personnages ne se connaissent pas et, à priori, n'ont pas envie de se connaître.

Publicité

Il n'a pas vu la réception mais il s'est dit pas étonné parce qu'il avait déjà "été attaqué par des "bien-pensants du milieu du cinéma".

Trump n'a pas du comprendre l'humour d'Isabelle Huppert !

Confiant n'avoir pas vu le discours de Meryl Streep, Donald Trump a dit ne pas être "étonné", puisqu'il avait déjà été attaqué par des "bien-pensants issus du milieu du cinéma". Trump se défend en disant qu'il ne s'en était pas pris au handicap du journaliste mais que le reporter avait tenté de revenir sur le récit qu'il avait des attaques du 11-septembre. Il rappela que Meryl Streep avait présenté Hillary Clinton sur la scène de la convention démocrate... Sachant que la profession est globalement contre lui il a continué sur Twitter.

Meryl Streep: "Un larbin d'Hillary", par le distingué Donald Trump

L'une des actrices les plus surcotées d'Hollywood, ne me connaît pas mais m'a attaqué hier soir aux Golden Globes, c'est un larbin d'Hillary qui a perdu gros...". A l'issue de la remise de son prix, la Française Isabelle Huppert qui venait de recevoir le Golden Globe de la meilleure actrice avait confié: "Ne vous attendez pas à ce que le cinéma construise des murs et des frontières...". Humour français que Trump, le grossier, n'a pas du comprendre. Sinon, Huppert aurait eu droit à quelques noms d'oiseau avec l'élégance traditionnel de Trump. #Isabelle Huppert #Goldens Globe