Quel ne fût pas la surprise des fans de retrouver Dragon Ball 20 après à la télévision française et comme à l'époque... censuré ! L'indignation des fans face à cette #Censure fût à la hauteur de la déception et du sentiment de trahison qu'ils ont ressentis. La première cause de cette catastrophe qui a retourné l'internet, une erreur de ciblage de la part de Toonami. En effet la chaîne est réservé aux plus jeunes qui est le public visé de #Dragon Ball Super mais en réalité la majorité du public français est au dessus (voire bien au dessus) de l'âge habituel des fans de la chaîne. Et ce public qui a déjà trop subi la censure à l'époque de DBZ ne veut pas la revivre, mais possède cette fois une arme pour s'exprimer: Internet. Depuis 3 jours la page Facebook de Toonami (et je suppose encore plus leur messagerie) est victime d'un acharnement rarement vu, mélange de déception, de colère, d'indignation...

Publicité
Publicité

Avec d'ailleurs un beau coup de grâce porté par la vidéo du Chef Otaku sortie hier soir, qui a su donner les mots et inspirer les dernières personnes qui n'avaient pas encore laissé leur petit message, au vu du nombre de citations de sa vidéo qu'on peut lire sur la page de Toonami: "Censurer les combats dans Dragon Ball c'est comme censurer le ballon dans Olive et Tom, ça n'a aucun sens !"

La réponse de Toonami: Proposer les épisodes complets

Face à la déferlante, Toonami a fini par s'exprimer. Sans tenter de donner une explication profonde à leur méthode de censure, en la justifiant simplement par l'âge de ses téléspectateurs (Je dis ça parce que je comprends toujours pas le serpent géant), Toonami propose de mettre à disposition dans les jours à venir la version intégrale des épisodes pour les gens intéressés.

Publicité

Toujours pas la moindre idée de la forme que prendra cette diffusion: Plus tard le soir? Uniquement en replay? Sur leur site internet? Mais il est plaisant de voir une telle réaction qui au finale était nécessaire. On ne sait pas à l'heure actuelle si le PAL Speedup sera lui conservé, mais cela semble être le cas... Et sinon préparez vous à vous moquer des gens qui vont continuer à boycotter Toonami et à laisser des messages sur la censure parce qu'ils n'auront pas vu leur message... Des épisodes à censurer la série n'en manque pas, rien que celui là par exemple.

Pour me suivre c'est sur Twitter @DBSBlastingNews ou Facebook @DB.Team.FR ! Et encore merci au Chef Otaku qui m'a bien fait rire à 3h du matin hier soir ! Retrouvez aussi mon article sur les pires moments de DB l'an dernier ! #Anime