"Un asile psychiatrique" ! Voilà comment Cécile définit #La Villa des Coeurs Brisés 2 sur NT1. La prétendante de Vincent Queijo, pourtant très discrète et douce à l'écran, a vécu une toute autre aventure en réalité, et elle a décidé de dire toute la vérité dans le bain de Jeremstar. Quittée "comme une malpropre" par Vincent au 38ème épisode, elle révèle qu'il serait ensuite venu la voir hors caméras pour lui dire qu'il avait préféré la quitter avant qu'elle ne le fasse, "pour sa fierté et ne pas passer pour un con". C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle a fait ses valises en pleurant, et non pas parce qu'elle était déçue d'avoir été éliminée.

Publicité
Publicité

"Tout le monde pense qu'il a changé, mais en réalité, c'est toujours le même. Il donne une bonne image à l'écran, mais ce n'est pas le cas en off".

Cécile révèle également qu'elle a été poussée dans les bras de Vincent par la production, alors qu'elle venait d'abord pour rencontrer Antho, mais ce dernier était déjà en couple avec Anaïs : "J'étais un peu au bout de ma vie à ce moment-là", à cause de la réputation de Vincent. "Je ne voulais pas que ma famille me voit avec quelqu'un comme ça. Quelqu'un qui couche dans tous les tournages, ça me dégoûte". Si Cécile est finalement restée, c'est pour voir l'envers du décor uniquement. Elle avoue qu'elle n'a été payée que 1000 Euros pour 2 semaines de tournage.

Lors de son entrée dans la villa, Cécile a pensé que Vincent jouait un jeu, et n'avait pas vraiment eu de coup de foudre pour elle.

Publicité

Elle a finalement pris le temps de le connaitre, mais leurs échanges intimes ne sont pas allés au-delà du bisou : "Je n'aurais jamais fait ça devant les caméras. Je n'étais pas assez en confiance, et surtout je n'étais pas amoureuse. (...) Je ne l'ai même pas laissé se frotter à moi !".

Anaïs et Eddy, "pires que des pourritures" !

Cécile avoue enfin la raison pour laquelle elle a été aussi effacée dans La Villa des Coeurs Brisés : "Vincent est devenu insupportable. C'est quelqu'un de très fainéant qui veut se faire servir, et je ne supporte pas ça !". Elle ajoute que les candidats sont tous des professionnels de la #Télévision "qui veulent faire le buzz à tout prix, et moi ce n'était pas mon but". La jeune femme s'en prend surtout à Anaïs et Eddy, les deux plus proches amis de Vincent, qui ont fait vivre l'enfer aux nouvelles arrivantes Fidji, Martika et Eve. Jazz a aussi droit à son petit tacle : "Eddy et Jazz ont été infects et inhumains. Ils se prennent pour les dieux de la télé, c'est pathétique. Ils n'ont aucun scrupule à écraser les autres".

Anaïs et Jazz auraient même incité Cécile à jeter les affaires d'Eve, l'ex de Vincent, par la fenêtre "mais j'ai refusé. Ce n'est pas dans mon éducation. (...) Eddy et Anaïs font la même chose à chacun sans chercher à les connaitre".

Publicité

Cécile fait même le parallèle avec les problèmes de harcèlement scolaire que certains connaissent, et ajoute que Vincent s'est laissé influencer par ses deux amis. Elle conclue : "Anaïs et Eddy se disent francs, mais ils sont pires que des pourritures". Comme la plupart des téléspectateurs, Cécile a découvert des facettes de la personnalité d'Eddy qu'elle ne connaissait pas.

Pensez-vous qu'elle est sincère, ou qu'elle cherche à faire le buzz en se vengeant de son élimination par Vincent ?

#Télé-réalité