La saison 7 de la série à succès #The Walking Dead, a débuté il y a quelques mois, par un épisode des plus choquants que l’on ait connu à ce jour. Questionnée à ce sujet, la productrice exécutive de la série, Gale Anne HURD a révélé une décision étonnante, lors de la Conférence National Association of Television Program Executives. En effet, suite aux critiques, partagées en nombre, vis à vis de la violence des images, les producteurs de la série d’AMC ont décidé de réduire la présence de telles scènes gores. Gale Anne HURD a ainsi déclaré : « Ce n'est pas une série qui encense la torture. Et nous devons être sûrs de ne pas dépasser cette limite ».

Publicité
Publicité

A l’origine de cette décision, le premier épisode de la saison 7, mettant en scène Negan tuant l’un des protagonistes principaux à coups de batte. Cet épisode avait provoqué l’indignation d’une grande partie des téléspectateurs, qui étaient alors très attachés au personnage. En effet, ce n'est pas une seule scène qui a fait s'offusquer les fans, mais trois principales scènes de torture insoutenables envers le groupe de Rick, alors retenu prisonnier.

TWD la Série ou le Comics ?

Les scénaristes ont payé le prix d’avoir voulu porter à l’écran une scène identique à telle qu’elle est décrite dans le comics original. A l’époque, Greg Nicotero, le réalisateur du premier épisode plus sanglant qu’à l’accoutumée avait déclaré en être tout à fait conscience, sans pour autant déclarer vouloir se modérer : « Je pense que c'est une réaction réflexe que les gens ont eu car ils se soucient beaucoup des personnages », avait-il indiqué.

Publicité

Cette nouvelle décision fait réagir sur les réseaux sociaux. Le débat est ainsi lancé entre les lecteurs du comics, ravis lorsque les scènes sont portées à l'écran de façon identiques, et ceux, uniquement consommateurs de la série tv, un peu plus choqués par une violence importante. Cette nouvelle direction prise par Gale Anne HURD permettra t’elle de réconcilier la série avec ses fans les plus “frileux” et ainsi toucher un public plus large ? #Séries TV #Télévision