La chanteuse #madonna vient d’adopter d’adorables jumelles prénommées Stella et Esther, originaires du Malawi. Leur père, Adam Mwale révèle au magazine The Mail, qu’il n’avait pas connaissance de tous les détails concernant cette #adoption. « On m’a annoncé qu’Esther et Stella iraient à l’étranger chez une femme fortunée. Qu’elle leur offrirait une bonne éducation, et que [mes filles] reviendraient ensuite. Puis, elles viendraient enfin vivre avec moi et elles aideraient toute la famille. » Choqué par les conditions d’adoption de ses filles, Mr Mwale ajoute : « Maintenant vous me dites que l’adoption est définitive. Ça ne peut pas être vrai – Je refuse d’accepter que ça soit vrai. Je suis leur père et je serai toujours leur père. » Le papa des #jumelles avait appris en Mai dernier, que Madonna s’intéressait à ses filles et qu'elle voulait devenir leur éducatrice. À l’époque, les jumelles vivaient à l’orphelinat baptisé « Home of Hope » (le foyer de l’espoir), situé à la sortie de la capitale du Malawi. En apprenant la proposition de la chanteuse, Mwale avait même réussi à convaincre la famille de sa défunte épouse d’accorder la garde « temporaire » de ses enfants à Madonna. Le 8 Février dernier, la chanteuse a officiellement obtenu le droit de ramener ses nouvelles filles à New York, mais la finalisation de l’adoption se fera dans les 12 mois à venir. Près de deux semaines après cette annonce, Mr Mwale déclare qu’il n’a jamais autorisé le départ définitif des enfants : « Non, ce n’est pas ce qu’on m’a dit. J’ai accepté qu’elles aillent à l’étranger, mais on m’a promis qu’elles reviendraient. » Il ajoute : « Le responsable de l’orphelinat m’a convaincu que [la proposition de Madonna] serait une opportunité en or pour mes petites filles, ainsi que pour leurs frères et sœurs à la maison. On m’a demandé d’accepter toutes les offres qu’on me proposerait au tribunal. Je n’étais pas du tout au courant que je ne reverrai jamais mes filles. »

Adoption d’Esther et Stella : Leur père a-t-il été accusé à tort ?

Lors de son entrevue avec The Mail, Adam Mwale déclare qu’en plus d’avoir été trompé, il a été accusé de « terribles mensonges ». D’après l’homme désigné par le tribunal pour garantir la sécurité d’Esther et de Stella, Mwale aurait délibérément abandonné ses filles, sans se soucier de leur survie. Il aurait décidé de se concentrer sur sa nouvelle épouse, peu de temps après le décès de Patricia, la mère des jumelles. Patricia et Adam étaient déjà parents de 5 enfants âgés de 8 à 20 ans, avant la naissance des jumelles. Le papa n’a pas hésité à clamer son innocence en déclarant : « C’est moi-même qui ai déposé les filles à l’orphelinat après le décès de Patricia. Nous étions très heureux en ménage pendant des nombreuses années. Nous avions une belle vie de famille. Mais quand elle a donné naissance aux jumelles, elle a perdu énormément de sang et s’est éteinte. Les filles ont survécu. J’ai imploré l’aide de l’hôpital, mais on m’a dit que l’orphelinat serait leur meilleure option. Le village tout entier sait que tout ce que je voulais, c’était leur offrir les meilleures chances possibles. »