En Décembre 2015, #Dascha Polanco, qui incarne le personnage de Dayanara « Daya » Diaz dans la série Orange Is The New Black, a fait la une de la presse people pour une affaire d’agression sur mineure. L’actrice était accusée d’avoir griffé, frappé au visage et tiré les cheveux de sa voisine de 17 ans, appelée Michelle Cardona. Choquée par ces accusations, qui ne reflètent pas du tout son comportement habituel, Dascha est restée silencieuse pendant de nombreux mois. En Avril 2016, elle finit par se confier au magazine The Post pour donner sa version des faits. « Au moment de l’incident, je n’arrivais pas à comprendre la gravité de [ces accusations] Moi ? Dascha ? Je n’ai même jamais été renvoyée quand j’allais encore à l’école. Mon cœur s’est effondré. » L’actrice d’OITNB a subi 8 mois de bataille juridique, qui se sont rapidement transformés en cauchemar.

Publicité
Publicité

L’avocat qu’elle a engagé lui a demandé de se présenter au poste de police dans l’espoir de faire annuler rapidement les charges qui pesaient sur elle ; mais au lieu de l’aider, les policiers ont pris son affaire à la légère. « Ils ont pris mes empreintes digitales ... J’avais envie de mourir ... Les policiers ont demandé s’ils pouvaient prendre des selfies avec moi. » Cet incident a failli mettre un terme à la carrière de Dascha Polanco, qui n’avait aucun moyen de prouver son innocence, face à ces terribles accusations. Ses collaborateurs habituels lui ont fermé la porte au nez, les uns après les autres. Même si elle était présente sur le tapis rouge, lors de la sortie officielle de son film « Joy », Dascha ressentait tout sauf de la joie. « J’étais tellement triste et déprimée. C’était difficile pour moi de montrer mon visage. »

Dascha Polanco (OITNB) a été sauvée par un appel téléphonique

Une source proche de l’actrice a révélé qu’au moment de l’incident, Michelle Cardona avait une aventure avec l’homme avec lequel Dascha Polanco était fiancée.

Publicité

La jeune fille de 17 ans ne connaissait pas personnellement la star d’OITNB, mais ses intentions à son égard n’ont jamais été claires. Selon le New York Post, un membre de la famille de Michelle avait déjà travaillé pour l’actrice. Pendant plusieurs mois, l’adolescente a harcelé les proches de Polanco, en leur demandant de remettre le même message à Dascha : « Dites lui de nous donner l’argent et nous abandonnerons [les charges] ». Au total, l’interprète de Daya Diaz a subi six tentatives de chantage. Sa voisine lui réclamait entre 5 000 et 6 000 dollars pour la laisser tranquille. Heureusement, un proche de Dascha a pu enregistrer un appel téléphonique, dans lequel l’adolescente exigeait de l’argent. « Elle a dit qu’elle avait besoin de cet argent pour faire de la chirurgie esthétique. » confie l’actrice. Polanco se souvient en particulier de cette phrase prononcée par sa voisine : « Je veux avoir des fesses et des seins ». En Mars 2016, Dascha Polanco a enfin pu voir une lueur d’espoir.

Publicité

Le district de Manhattan a proposé d’abandonner les charges, à condition que l’actrice ne se fasse pas arrêter au cours des 6 mois suivants. « Ce n’était pas un jour de fête. C’était plutôt une leçon de vie. Seuls ceux qui nourrissent votre confiance méritent votre amour et votre affection. » dit-elle, entre autres, en référence à la personne qui a enregistré la preuve de la culpabilité de son maître-chanteur. Cet incident a laissé une marque permanente dans la vie de Dascha Polanco. Elle a déclaré : « Je suis devenue tellement paranoïaque. J’ai changé socialement. » #Orange Is The New Black