Les Valentin et les Valentine n'ont rien demandé. Surtout pas d'être associés à la fête des amoureux. Le jour où il faut assurer. Surtout le soir ! Mais quand, comme aujourd'hui, un PSG - Barcelone se profile sur les programmes télé, alors le malaise est plus profond que l'amour. Ou pourrait l'être. Au point, pour certains de commettre des fautes irrémédiables. Car la Saint-Valentin peut aussi rimer avec fin.

Publicité

1) Le cadeau de..rupture. Il rentrera exceptionnellement plus tôt ce soir. Et il souhaite dîner à 19 heures. Une belle attention ? Jusqu'au moment d'offrir son cadeau à sa belle qui n'en revient pas qu'il se soit rappelé de cette date.

Publicité

Une enveloppe sans même un coeur collé..Un abonnement à Bein..sports ! Et l'interrogation définitive: "Ca te plait ?"..Et la confirmation: "Ca te plait..hein !". Jamais il la remerciera assez d'avoir prévu un repas froid. Histoire d'éviter le service des grands brûlés.

2) Tirs au but pour l'amant ! Il sait qu'elle a un amant. Il sait qu'elle sait qu'il sait. "Tu regardes le match je suppose ?". La réponse va de soi, c'est quand même le Barça, alors. "Je vais aller au cinéma...". Le film, elle l'a vu 50 fois. Dans les bras de son amant. Sans doute un intello qui n'aime pas la chose sportive. Il sait que Messi peut lui donner plus de plaisir que cette femme - compagne - encore là pour les enfants. "Bon film..!". "Bon match !". Pour lui c'est toute l'incertitude du résultat. Pour elle la certitude de tirs au but !

3) Chacun sa mi-temps ! Eux ont négocié. Ce sera match et amour ! Il lui a assuré qu'il ne laissera pas trop d'énergie devant la TV. Dès le match terminé, ce sera la remise des cadeaux et le gros câlin.

Publicité

Mais, il le sait, s'il s'avérait que le #PSG perde alors il lui faudrait puiser dans..son imagination ! Il fera l'amour, certes, mais en imaginant un retourné des trente mètres de Neymar ! Goallllll

4) Commercial ! Ni l'un ni l'autre n'aime cette fête commerciale. Ils ne prononceront même pas le nom. Pour eux le 14 février est le lendemain du 13 février, la veille du 15 ! Elle regardera Planète animale sur France 2 et lui le match sur Bein...

5) Plaisir solitaire. Il est célibataire. Il est entouré de couples qui ont un dilemme pour la Saint-Valentin. Lui, non. Pas une "épouse" pour le meilleur et pour le pire. Mieux, pas une maîtresse qui aurait tout fait pour se libérer ce soir. Qui lui aurait envoyer des SMS toute la journée pour lui confirmer sa flamme. Il n'aime pas trop le foot. Mais quand même..#MSN !

6) Il est avocat. Il se moque de la Saint-Valentin. Il se moque de ce PSG - #Barcelone. Il sait qu'il aura un mercredi très chargé avec une bonne vingtaine de nouveaux dossiers de divorce. En fait il aime la Saint-Valentin.