S'il fallait résumer, certains diraient que Ben Affleck, c'est le beau gosse, le réalisateur doué, l'acteur moyen, l'ex de J-Lo et même Batman. Quant à Casey, c'est...plus compliqué pour les raccourcis. Pourtant, le petit Casey est devenu grand grâce à son Oscar du meilleur acteur, obtenu il y a quelques jours. Peu connu du grand public car il n'a peut-être jamais vraiment cherché à l'être, le gamin de Boston a bientôt 30 ans de carrière derrière lui. Sous le feu des projecteurs grâce à sa prestation intime et renfermée dans Manchester by Sea, Casey trouve ici la quintessence de ses précédents rôles. Torturé et discret, poignant et délicat. On l'entend peu mais on l'écoute.

Publicité
Publicité

Sa transparence le rend encore plus visible. Son timbre de voix unique nous communique sobrement sa souffrance et sa pudeur (du moins dans ce film). Le malaise que provoque sa présence dans certaines scènes prête même à sourire. Sa complicité avec son neveu à l'écran, incarné par la vraie révélation du film, Lucas Hedges, relève quasi du Buddy-movie, tant les personnages sont antagonistes. Aujourd'hui, Casey existe et s'est fait un prénom (dites "Kaissi"), mais que ce fut long...

Casey fût marié à la soeur de l'acteur Joaquim Phoenix

Casé puis séparé de la soeur de Joaquim Phoenix (Gladiator, The Master), frère de Ben (The Town, Argo), pote de Matt Damon (Seul sur Mars, Jason Bourne), l'acteur a toujours vécu dans l'ombre de ses illustres proches. Sa carrière débute à 12 ans dans un téléfilm où il interprète le frère cadet d'un autre grand acteur populaire, Kevin Bacon (Footloose, Apollo 13).

Publicité

En 1995, il trouve son premier (second) rôle dans Prête à tout de Gus Van Sant où il tente avec Joaquim de trucider la belle Nicole Kidman. Son premier grand film interviendra, deux ans plus tard, avec Will Hunting du même réalisateur, écrit et interprété par Matt et Ben.

Malheureusement, sa présence plutôt sympathique n'est que limitée. Au final, Robin Williams sera consacré aux Oscars (meilleur second rôle) tandis que le monde découvrira les prometteurs Matt et Ben qui se partagent l'oscar du meilleur scénario original. Et Casey dans tout ça ? Saviez-vous que ce grand défenseur de la cause animale a joué dans les deux premiers American Pie (1999, 2001) ? Changement d'ambiance et inversement de rôle pour le comédien qui joue le grand frère d'un des protagonistes en rut. Toujours furtif et sympathique, il fait partie de la bande de braqueurs 5 étoiles de Georges Clooney dans la trilogie Ocean's.(2001,2004,2007). Bichette ! Il est difficile de se faire une place au soleil derrière Brad Pitt, Julia Roberts et Matt Damon.

Publicité

En attendant, il se forme au métier de réalisateur et de scénariste aux cotés de Van Sant (Gerry, 2002).

Sa première réalisation est un faux documentaire

Un ange passe et voilà l'année 2007 où Ben décide de confier le rôle principal de sa première réalisation à un acteur peu connu, son propre frère Casey. Sa prestation est salué mais c'est bien Benji qui crée la surprise avec son étonnant Gone Baby Girl. La même année, il fallait bien tuer Brad Pitt dans L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford. Son coup silencieux dans le dos lui vaudra une nomination à l'oscar du meilleur second rôle. Tuer s'avère payant pour l'acteur qui interprète le rôle d'un tueur sadique dans The Killer inside me (2008). Insaisissable, l'artiste surprend tout le monde avec son beau frère Joaquim qui devient rappeur barbu dans un faux documentaire I'm Still Here (2010) que Casey écrit, produit et réalise. Le jeune quarantenaire est toujours là mais pas où on l'attend. Pourtant, il retombe dans ses travers et se retrouve relayé au second plan d'Interstellar (2014) de Christopher Nolan avant de renaître de ses cendres dans son dernier long métrage.

A l'instar d'un Tom Hanks ou d'une Meryl Streep, on oublierait presque le #Cinéma en le voyant évoluer à l'écran, tant il semble proche de nous, de notre quotidien, de quelqu'un qu'on croise dans la rue, d'un ami. #Oscars #Casey Affleck