En Janvier dernier, la mère biologique de Zahara (la fille adoptée par Angelina Jolie) avait désespérément tenté de renouer le contact avec l’enfant qui lui a été enlevé. À l’époque où l’ex-compagne de #Brad Pitt a adopté Zahara, la mère biologique de cette dernière avait été déclarée décédée par erreur. Malheureusement, l’adoption avait déjà été finalisée, quand la jeune éthiopienne a essayé de récupérer son enfant. Le 18 Mars dernier, l’ex-compagne de Brad Pitt s’est retrouvée une nouvelle fois mêlée à un scandale à propos de l’adoption d’un de ses enfants. Cette fois-ci, un homme originaire du Cambodge, appelé Mounh Sarath a décidé de contacter le magazine The Sun pour faire une déclaration des plus surprenantes. L’homme âgé de 51 ans aurait montré des documents officiels prouvant qu’il est le père de Maddox, le fils aîné d’#Angelina Jolie.

Publicité
Publicité

Très en colère contre la star hollywoodienne, Sarath déclare : « D’après les documents du tribunal, Maddox est toujours mon fils. Elle n’a jamais pris la peine de mettre les choses au clair. (...) Je serais heureux si le Cambodge ne la revoyait plus jamais. » Quand la star du film « Maléfique » avait décidé de récupérer Maddox, les lois américaines pour l’adoption d’enfants au Cambodge étaient encore très strictes. Ces mesures étaient absolument nécessaires pour empêcher le trafic d’enfants. D’après le Cambodgien, Angelina Jolie aurait contourné la loi pour pouvoir adopter Maddox. « Elle a dû changer son nom. Le seul moyen d’y arriver était que je m’en occupe moi-même. C’est moi son père. » L’ancienne épouse de Brad Pitt était tombée sous le charme du Cambodge en 2001, pendant le tournage du film Lara Croft : Tomb Raider.

Publicité

Quatre ans plus tard, elle est officiellement devenue citoyenne du Cambodge.

Angelina Jolie a commis la même erreur que Madonna

La procédure d’adoption de Maddox a été organisée par Lauryn Galindo. Peu de temps après avoir aidé Angelina Jolie à adopter le jeune Cambodgien, Lauryn Galindo a été condamnée à 18 mois de prison pour fraude et blanchiment d’argent. D’après ABC News, pendant 13 ans, Galindo a facilité 800 procédures d’adoption d’enfants, dont 400 provenaient du Cambodge. Elle aurait proposé à plusieurs reprises le maigre prix d’un sac de riz aux mères cambodgiennes, en l’échange de leurs enfants. À ce jour, aucun élément ne prouve qu’Angelina Jolie était au courant des méthodes illégales appliquées par Lauryn Galindo pour récupérer des enfants à faire adopter aux États-Unis. Selon The Sun, Angelina Jolie a déclaré : « Je ne dépouillerai jamais une mère de son enfant. » Elle a également critiqué #madonna pour avoir adopté illégalement son fils David Banda du Malawi. Il y a quelques semaines, on apprenait aussi que le père biologique des jumelles récemment adoptées par Madonna n’avait jamais donné son accord pour se séparer définitivement de ses filles.