Il faut les avoir vues pour comprendre l'interrogation légitime des rares passants virtuels des mondes 2.0 qui seront, au détour d'un anodin noeud de communication, tombés dessus. Car tout le drame, pour lequel #Emma Watson se demande si elle va porter plainte, consiste en quelques photographies vieilles de plusieurs années (chacun se demande déjà, à l'instar de l'affaire Fillon : pourquoi sortent-elles maintenant, exactement au même moment que le film "la Belle et la Bête" ?) où l'on peut la voir ou la deviner, compte tenu de la qualité de certaines #photos, sans soutien-gorge mais en débardeur et pantalon durant une scéance de photos avec un styliste dont elle ne donne pas le nom.

Publicité
Publicité

Scandale ! Buzz subit ! Piraterie ! Atteinte à l'intégrité morale !

N'est ce pas d'ailleurs dans un film très chaste qu'elle passe actuellement au cinéma, sous la coupe réglée du diktat pudibond de Walt Disney ? C'est un peu sarcastique pour la forme car, comme tout un chacun, l'auteur de ces lignes ne souhaitent pas tomber sur un film pornographique le dimanche en famille sans en avoir été préalablement informé. Néanmoins comment soupçonner une manigance donc, lorsque l'on sait les habitudes chaste de la production.

Une simple manigance ?

Mouais... Mais c'est tout de même un peu faible diront nos amis ironiques et autres cyniques. Et c'est à n'en pas douter ignorer les règles élémentaires de psychologie ou de marketing viral. Pour faire simple nous parlerons de Lui. De qui ? De Lui, ou même d'Elle si vous préférez.

Publicité

Les magazines vous l'aurez compris. Quel homme n'a jamais lu Elle ? Ou Lui pour les plus assumés d'entre eux. Sourire... Aucun. Personne parmi la gente masculine ne lit Elle, ni même Lui. Ces magazines les hommes les regardent, ils ne les lisent point.

Et bien c'est pour cette même raison que certains esprit chagrin parlent d'un coup de buzz bien volontaire dans la sortie de ces vieilles photos très vaguement sexy mais présentées comme telles. Ce buzz est là, disent-ils, pour susciter l'envie d'aller voir... Emma - pendant que le reste de la famille regardera #La Belle et la Bête. Ils seront bien déçus ces vilains car en avril, Emma ne se découvre pas d'un fil.