#Le grand journal s'arrête! Au vue de la baisse constante des audiences tombées à 0,6% de part du marché, la chaîne a pris la décision qui s'imposait. Il ne faisait aucun doute qu'après le départ de #Michel Denisot la durée de vie de l'émission à succès était comptée. Car même si Antoine de Caunes aux commandes pendant deux ans, un choix pourtant plutôt judicieux à la base, avait quelque peu su retarder le naufrage, cela n'aura pas suffi à éviter la fin inéluctable de l'émission. En effet il est difficile de remplacer celui qui aura porté le Grand journal pendant 9 ans, Michel Denisot dorénavant rédacteur en chef de la version Française du magazine Vogue.

Publicité
Publicité

Le journaliste, animateur et producteur mène une carrière exceptionnelle. Il est celui qui interviewait les futures grandes personnalités à leur tout début, tels Sophie Marceau, NTM ou encore Vanessa Paradis pour ne citer qu'eux. Il était pourtant loin d'être aisé de créer un programme qui puisse séduire le téléspectateur tout autant que "Nulle part ailleurs" présenté par Philippe Gildas, émission regrettée, culte, quelque peu déjantée et emblématique pour toute une génération. Cependant, Michel Denisot avait su faire de la tranche horaire le nouveau rendez-vous incontournable de la chaîne mais surtout le passage obligé des plus grands artistes.

Quel avenir pour Canal+?

Le petit journal, tout d'abord proposé en format court puis plus long ayant pris de l'ampleur, faisait partie intégrante du "Grand journal" contribuant à son succès.

Publicité

Ainsi la "disparition" de l'émission, rebaptisé "Quotidien" sorte de Talk show à la Française également présenté par Yann Barthès ayant migré sur TMC, aura sans aucun doute contribué à la baisse de l'audimat. Pour y remédier la chaîne compte proposer du cinéma de 17h40 à 19h30 puis "Le Journal du Cinéma", "Le Gros Journal", "Le Petit Journal", Catherine et Liliane" et "Les Guignols". Canal+ est une chaîne novatrice, avant-gardiste qui, auparavant, avait toujours su trouver trouver des programmes atypiques, humoristiques et satiriques tel "les Guignols" en clair jusqu'en 2015 puis réservés aux abonnés. Mais après l'arrêt de ces émissions qui faisaient de cette chaîne toute sa différence, il sera difficile de trouver à nouveau la bonne formule, le concept qui sera capable de nous rendre nostalgique dans quelques années... #Télévision