Le #Rock n'roll à perdu une de ses icônes ce samedi 18 Mars 2017, Chuck Berry (Charles Edward Anderson Berry de son vrai nom) a été retrouvé #mort dans sa demeure du Missouri aux alentours de 13h26 heure locale (19h26, heure française). Le chanteur âgé de 90 ans a fait bouger des générations au rythme de sa #Musique joyeuse et entraînante. Bien que fin guitariste et grand danseur, l'instrument que Chuck maniait le mieux restait quand même sa voix, avec des tubes comme Sweet Little Sixteen, Rock and Roll Music ou encore le mythique Johnnie B. Goode.

Un début de vie compliqué

Le 18 Octobre 1926, Henry & Martha Berry donnent naissance à leur quatrième enfant, le petit Charles Edward Anderson Berry est né, à Saint-Louis dans le Missouri.

Publicité
Publicité

Issu d'une famille de classe moyenne et très attachée à la religion, c'est à l'église que Chuck découvrira la musique en intégrant la chorale de la paroisse dès l'âge de 6 ans. Très tôt, il s'intéressa aux instruments de musique, notamment au collège où il commença des cours de basse et de guitare avec la légende du Jazz, Ira Harris.

Néanmoins, le collège et les cours en général n'ont jamais été du goût de Chuck Berry, dès ses 17 ans il quitta le lycée pour se lancer dans un "road trip" en Californie avec deux de ses amis. Cependant tout ne se passe pas comme prévu et le seul "trip" résultant de cette escapade est un séjour en maison de redressement pour vol à main armé; alors qu'il devait purger une peine de 10 ans, il a été relâché pour bonne conduite au bout de trois ans.

Après ce dérapage judiciaire il décida de retourner à Saint Louis alors âgé de 21 ans pour travailler dans l'entreprise de menuiserie de son père.

Publicité

Il s'en suit alors une période calme où Chuck se marie avec Themeta Subbs, la mère de 4 de ses enfants.

Un mythe pour toutes les générations

En 1955 Chuck Berry fit la rencontre qui changea sa vie, il rencontra la légende du blues Muddy Waters à Chicago, qui était alors la ville phare dans le milieu de la "black music" (musique produite par les Afro-Américains), ce dernier proposa alors à Chuck de signer un contrat avec Chess Records. Ceci étant fait, après quelque mois seulement il écrit et enregistre son premier single "Maybellene" qui fonça directement en numéro un des ventes de single.

Se rendant compte des opportunités qui s'offrent à lui, il enchaîne une pléthore de tubes enregistrés par celui qu'on surnommait le "Papa du Rock n'Roll". En 1958, il sort sa chanson la plus connue encore de nos jours, celle pour quoi tout amateur de rock qui se respecte connaît Chuck Berry, le monument "Johnny B Goode" (classée 7ème plus grande chanson de tout les temps par le magasine Rolling Stones en 2004) qui fait toujours danser des générations aujourd'hui.

Publicité

En 1972, il sort son dernier succès, "My Ding-A-Ling" où il parle d'un cadeau offert par sa grand mère; des cloches d'agent et une ficelle appelée le ding-a-ling. Par la suite, il raconte des situations où il jouait avec son Ding-a-Ling, au catéchisme, en cours, ou encore avec sa voisine laissant ainsi penser à une double interprétation, il parlerai en fait de son pénis tout au long de la chanson. Malgré cette interprétation et les sous-entendus indirects salaces que l'on retrouve dans la chanson, elle atteignit numéro 1 des ventes de single pop dès sa sortie.

Entre les années 1980 et 2016 Chuck Berry continua de garder cette image de créateur ou pionnier du rock n'roll. On peut lui associer Beat Generation ou encore Bob Dylan, nobélisé en ocotobre 2016. Le 18 octobre 2016, le jour de ses 90 ans, il avait annoncé la sortie d'un nouvel album, le premier depuis maintenant 45 ans de silence musical. Il n'en aura pas le temps.

Lui qui composait pour l'Humanité : “Je fais des disques pour les gens qui les achètent. Pas de couleur, pas d'ethnie, pas de politique, je ne veux pas de ça, je n'en ai jamais voulu".