Un an seulement après son arrivée dans On n'est pas couché, #Vanessa Burggraf n'est plus vraiment en odeur de sainteté au Studio-Gabriel. La remplaçante de Léa Salamé est dans l'oeil du cyclone après avoir commis une maladresse franchement évitable le 25 février dans l'émission, au début de l'interview de Nicolas Bedos et Doria Tillier. L'humoriste était venu présenter sa comédie dramatique Monsieur et Madame Adelman, où il se met en scène avec l'ancienne miss météo du Grand Journal de Canal +, qui est également sa compagne. Durant l'échange, Vanessa Burggraf a cru bon revenir sur le profil du héros du film : "Il est autiste", lance-t-elle dans un premier temps, avant de poursuivre : "En tous cas, il est c** et pas en forme".

Publicité
Publicité

Ces propos qui ont suscité la gêne des invités, mais aussi des internautes, comme cette Niçoise qui estime que l'ex-journaliste de France 24 est "la pire de tous les chroniqueurs" dans l'histoire de l'émission.

Cette mauvaise analyse a valu à Vanessa Burggraf d'être attaquée par de multiples associations de lutte contre l'autisme. Mais une autre séquence est venue pimenter la même émission : son échange sur l'interdiction des licenciements prônée par le candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle, Philippe Poutou.

Publicité

Incapable de poser sa question, Vanessa Burggraf s'est emmêlée les pinceaux, suscitant l'hilarité générale en plateau et, là encore, la colère des internautes (voir ci-dessus).

La prod aurait lâché Burggraf, pas Ruquier

L'intégrale de l'émission On n'est pas couché du 25 février. (Youtube)

Malgré ces multiples accrocs, Laurent #Ruquier a calmé le jeu dans un entretien accordé à Télé Star : "Vous verrez que la saison prochaine, tout le monde trouvera qu'elle fait parfaitement le job !" L'agacement de l'animateur est palpable, d'autant qu'il ne serait pas suivi par la productrice de On n'est pas couché, Catherine Barma. Selon Closer, cette dernière songerait à recruter l'éditorialiste politique de BFM TV, Apolline de Malherbe. Sa grande clarté et sa pugnacité font d'elle l'une des journalistes les plus en vue de la chaîne. Elle est même devenue le joker de Jean-Jacques Bourdin. Petit bémol : Apolline de Malherbe a déjà été tentée par des envies d'ailleurs, mais sa période Canal + n'a duré qu'un an.

Publicité

"ONPC", une émission qui s'essouffle ?

Bien sûr, les informations avancées par Closer sont à prendre avec du recul, mais elles permettent de relancer un vieux débat qui prend des allures de marronnier ces dernières années. Sur les cinq dernières années, les clashes et les dérapages se sont accumulés. Pis, aucun duo n'a su allier complicité et complémentarité comme les historiques Eric Zemmour et Eric Naulleau (9 saisons à eux deux, tout sauf un hasard). Laurent Ruquier doit-il repenser totalement le concept de son late-show ? C'est une évidence. Il a déjà commencé en retirant le fameux flop ten, mais ce n'est pas assez édifiant. Mais l'animateur devra sans doute aller plus loin. #ONPC