Lors de son interview, #Jackie Cruz a notamment parlé de son personnage, de l’importance de l’émission à ses yeux, sans oublier de mentionner les personnes qui, pour elle, sont de véritables sources d’inspiration. « Tous mes mentors, mes tantes et ma maman me motivent et croient en moi. Il est indispensable d’avoir ce genre de personnes à vos côtés. Je veux rendre ma maman fière. Je veux être un exemple pour ma petite sœur de 9 ans. Je voudrais qu’elle comprenne que ce que je fais dans la vie n’est pas facile, mais il est aussi important pour moi qu’elle me voie lutter. Si un jour, elle décide de suivre mon chemin, elle aura une meilleure compréhension [de ce métier]. Elle m’encourage à toujours faire de mon mieux. Je suis très reconnaissante d’avoir ma famille. » Le personnage de Flaca fait craquer de nombreux fans de la série Orange Is The New Black, en particulier les scènes qu’elle tourne avec Maritza (Diane Guerrero). Jackie Cruz a également confié les points communs qu’elle partage avec son personnage, lors de son entretien avec Nylon Español. « Elle adore la musique et c’est aussi mon cas. Nous avons cela en commun. À mon avis, Flaca est beaucoup plus cool que moi. Je n’ai pas écouté la musique des années 80 durant mon enfance, mais j’ai pris l’habitude d’en écouter depuis que j’incarne son personnage. J’ai beaucoup appris du groupe The Smiths (qui est le groupe préféré de Flaca, ndlr). J’aurais aimé être un peu plus comme elle, parce qu’elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. »

La série Orange Is The New Black a changé Jackie Cruz

Jackie Cruz révèle que le fait d’avoir intégré le casting d’OITNB a eu un impact positif sur elle et lui a permis d’être un peu plus compréhensive. « En toute franchise, avant de participer à cette émission, je jugeais facilement les prisonniers. Je me disais que ces personnes étaient peut-être mauvaises ou qu’elles avaient commis quelque chose de grave. Mais la vérité est qu’il y a de mauvaises personnes dans le monde, mais elles ne sont pas toutes en prison. J’ai réalisé que tout le monde pouvait commettre des erreurs. On peut se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. Il y a aussi ceux qui commettent des actes illégaux sans s’en rendre compte. (…) Certains vont en prison, tandis que d’autres restent en liberté. Il y a aussi des femmes Latinas en prison. #Orange Is The New Black nous montre que nous sommes tous humains et que nous commettons des erreurs. J’ai beaucoup appris d’Orange et j’ai la sensation que la série a fait de moi une meilleure personne. »

OITNB fait les choses mieux que personne à Hollywood

L’interprète de Flaca dénonce le manque de personnages Latinos dans les films et les séries à Hollywood, en particulier lorsqu’il s’agit du rôle principal.

Publicité
Publicité

En intégrant le casting d’Orange Is The New Black, elle se sent enfin traitée avec le même respect que tous les autres membres de l’équipe. « On ne nous a pas attribué nos personnages selon notre apparence, mais d’après notre talent. Ce sont des méthodes encore peu courantes à Hollywood. Je me sens très honorée de faire partie de cette équipe et de travailler avec [le casting d’OITNB]. Je n’arrive toujours pas à croire qu’il y ait 7, 8 voire 9 Latinas dans un épisode. (…) En travaillant avec Laura Prepon (Alex Vause) ou Kate Mulgrew (Red), je me sens exactement au même niveau qu’elles. »