Révélée sur TF1 dans la cinquième saison de Secret Story en 2011, Aurélie Van Daelen a immédiatement été repérée pour son franc parler. Elle a ensuite rapidement enchaîné avec le tournage des Anges 4 à Hawaï, puis de l'Île des Vérités 3 à Tahiti, deux programmes diffusés sur #NRJ12. Depuis, elle occupait par intermittence un poste de chroniqueuse dans #Le Mad Mag, avant de claquer la porte ces dernières semaines, excédée par le traitement de la production en coulisses..

Publicité

Publicité

La jeune femme, qui vit à Lille avec son fils et son compagnon, faisait plus de 5h30 de trajet trois fois par semaine pour venir sur le plateau afin d'exercer le rôle que les producteurs lui auraient demandé de jouer : celui de la poissonnière amoureuse d'Aymeric qui hurle au premier moment venu. Interrogée par Jeremstar, elle en profite d'ailleurs pour rappeler que la production de L'Île des Vérités 3 lui avait demandé de jouer le même rôle, sous peine d'être virée du tournage et de retourner en Europe par le premier avion.

La télévision : un milieu d'hypocrites

Aurélie revient longuement sur la mauvaise ambiance qui règne certains jours dans les coulisses du Mad Mag, alors que la bonne humeur doit absolument transparaître à l'antenne pendant le direct : "Moi, on me demandait dans l’oreillette d’arrêter de faire la gueule et d’être contente". La jeune femme ajoute avoir fréquemment eu envie de quitter le plateau en plein tournage, et raconte comment elle a passé de nombreux moments à pleurer dans la loge d'Ayem, car la production et la chaîne refusaient de lui donner davantage de place dans l'émission.

Publicité

Capucine Anav avait subi exactement le même traitement avant de quitter la chaîne du jour au lendemain il y a un an.

Aymeric : le chouchou de la prod

Aurélie évoque ensuite le favoritisme qui est légion depuis longtemps dans Le Mad Mag, et c'est Aymeric qui reçoit actuellement toutes les faveurs de la chaîne. Aurélie, elle, n'était selon ses propres propos, que le pion qui servait à boucher les trous, comme le jour où Cyril Hanouna est venu animer Le Mad Mag : Aurélie n'est rentrée sur le plateau que 5 minutes en fin d'émission, afin de prendre la place de Benoît autour de la table pendant que ce dernier... était parti se changer pour un happening !

La jeune femme accuse également Aymeric de l'avoir menacée le jour où elle a répondu sur Twitter à l'une des nombreuses vannes que son 'collègue' faisait sur son physique : "Il m’avait envoyé des messages en me disant ‘tu vas voir, tu vas perdre ton emploi, je vais aller les voir !’ Sur le coup, j’en ai pleuré. La direction a été au courant, mais ils ont dit que ce n’était pas grave".

Enfin, Aurélie assène un dernier coup de poignard au Mad Mag en évoquant l'hypocrisie qui règne en coulisses. Mais le mieux serait peut-être de découvrir l'interview entière que la bruxelloise a donnée à Jeremstar :

#Télévision