Le 31 août 1997, Lady Diana décède dans un tragique accident de voiture sous le tunnel de l’Alma à Paris en compagnie de Dodi Al Fayed et le chauffeur Henri Paul. Sa mort avait provoqué une vague d'émotions dans le monde entier. La princesse devient alors une légende marquée à jamais dans le cœur des Britanniques. William et Harry, ses fils ont poursuivi l’héritage de leur mère, en se lançant dans l’humanitaire, en particulier pour le prince Harry qui se consacre énormément aux causes humanitaires. #Lady Diana est devenue un modèle pour les artistes qui s’engagent pour la bonne cause, notamment Angelina Jolie qui s’investit énormément pour les causes humanitaires. Cette année, à l’occasion du vingtième anniversaire de la tragique disparation de la princesse Diana, une statue sera installée dans les jardins de Kensington Palace.

Publicité
Publicité

Cependant, un ouvrage sur la biographie de la famille royale sortira le 6 avril prochain, ce qui risque d'entacher la mémoire et de Lady Di et la réputation du #Prince Charles.

Ce livre va-t-il détruire l'image du prince Charles ?

"Prince Charles : The Passions And Paradoxes of An Improblable Life", aux éditions Michael Joseph, sera dans les librairies à partir du 6 avril 2017. Ce livre a été écrit par la biographe Sally Bedell Smith. Elle n’est pas allée de main morte en écrivant l'ouvrage. Ce dernier révèle une toute autre facette de la personnalité de la princesse, qui était la femme bafouée et trahie et raconte le point de vue du prince Charles pendant son mariage avec Lady Di. Selon l'écrivaine, le livre révèle que le couple avait déjà des problèmes dès la nuit de noces. Elle décrit la défunte princesse comme une femme assez perturbée et paranoïaque, pire ! violente envers le prince Charles.

Publicité

Il révèle aussi les tentatives de suicide, les crises de boulimie, ou encore la dépression de Lady Di. Dans un extrait du livre, on découvre que le prince Charles a été contraint d’épouser Diana, qui n’avait que 19 ans à l’époque, alors qu’il aimait une autre femme qui n'est autre que Camilla Parker Bowles. La reine avait refusé cette union parce qu’à l’époque, Camilla était déjà divorcée et un mariage entre le prince et une femme divorcée n’est pas accepté par l’église d’Anglicane. Fait étonnant, le roi Henry VIII est le créateur de l'Église anglicane et il s’est marié six fois de suite et a divorcé deux fois. Son oncle Edward VIII a été contraint d'abdiquer par amour pour Wallis Simpson, une roturière fraîchement divorcée et américaine.

Ce livre serait encore plus sombre que le livre écrit par Andrew Morton publié en 1992 avec le témoignage de la princesse qui révélait déjà ses années difficiles lors de son mariage avec le prince Charles. #Livres