Publicité
Publicité

Ce n'est plus un secret pour personne, #Netflix est devenu un acteur incontournable dans la production de séries à succès. House of Cards, Orange is the new black ou dernièrement The Crown, ne sont que des exemples prouvant la puissance de la célèbre plateforme de vidéos à la demande. Mais en plus de sa casquette de producteur, Netflix excelle également dans la découverte de pépites méconnues. #Please like me fait partie de cette belle récolte. Cette série australienne créée et incarnée par Josh Thomas, retrace le quotidien de son jeune protagoniste se découvrant gay et qui voit sa vie bouleversée lorsque sa mère tente de mettre fin à ses jours...

Publicité

Une série juste et touchante qui réchauffe le cœur

Entouré de son meilleur ami et colocataire Tom et de son ex copine Claire, Josh se voit basculer dans le monde adulte brutalement. Contraint d'affronter la dépression de sa mère, il doit aussi maîtriser son père en plein crise de la cinquantaine tout en gérant la découverte de sa nouvelle sexualité. Si le pitch de départ pourrait paraître lourd et sombre, le traitement en est tout autre. Josh, ce personnage lunaire, nonchalant et désabusé apporte un regard juste sur chacun des sujets traités. Et concernant les thèmes délicats, rien n'est épargné : dépression, suicide, homosexualité, avortement, mort ou drogue sont abordés. La force de la série Please like me est indéniablement de savoir jongler avec justesse entre le drame et la comédie.

Publicité

Et si l'histoire de ces protagonistes touchent tant c'est grâce à leur normalité. Ni riches, marginaux ou surdoués, aucun personnage n'est caricatural mais seulement comme nous et notre voisin.

La série Please like me : Une vraie pépite de Netflix

Il s'agit de la vraie vie, comme celle de chacun de nous, entre drames, rires et banalités. Chaque épisode s'ouvre sur cette même musique entraînante, que Josh s'amuse à siffloter tout en s'adonnant à une de ses activités quotidiennes. Cette touche légère et enjouée est celle de la série, un bouquet fleuri et dynamisant qui accroche le cœur. Difficile de ne pas s'attacher à cette bande, dont chacun des membres évolue au fil de la série. On voudrait ne jamais les quitter, et encore moins lorsque l'ultime épisode s'achève au bout de la saison 4. Pas de saison de trop donc, juste le plaisir de revoir les épisodes à volonté pour se mettre du baume au cœur. On remercie Netflix d'avoir sorti ce petit trésor télévisuel qu'est Please like me. Mais attention, binge watching assuré ! #Séries TV