Adapté du livre de Phlippa Gregory dans la saga littéraire Cousin's War, The White Queen est une mini-série de 10 épisodes. L'émission met en scène la guerre des deux Roses, du point de vue d’Élisabeth Woodville, de Margaret Beaufort et d'Anne Neville, qui ont eu un impact important dans la guerre des deux roses. The White Princess est la suite de la série de The White Queen, centrée sur Elisabeth York, la mère du roi Henry VIII. Diffusée sur OCS depuis le 17 avril, avec un changement de casting, on retrouve Michelle Fairley dans le rôle de Margaret Beaufort. Cette dernière est très connue dans le rôle de Catelyn Stark dans la série #Game of Thrones. Les deux séries ont été scénarisées par Emma Frost d'un point de vue féminin.

Publicité
Publicité

Petit rappel : La guerre des deux roses est une guerre civile qui déchira l’Angleterre de 1455 à 1485. La rose blanche représente la maison des York et la rose rouge illustre celle des Lancastre. Ce conflit prend fin à la suite de l’union entre Elisabeth York et Henry VII d’Angleterre. Cette période a inspiré en grande partie la saga littéraire Game of Thrones de George. R Martin.

Que vaut la série The White Princess ?

Après la mort de Richard III, alors qu'elle pleure la mort de son bien aimé, Elisabeth York est contrainte d'épouser le roi Henry VII afin de mettre fin au conflit des deux maisons (Lancastre et York). Mais le mariage sera mis en péril suite à une rumeur concernant un possible retour du prince Richard, le frère d'Elisabeth considéré comme héritier légitime du trône d'Angleterre.

Publicité

Les deux princes, Edouard V et Richard York, avaient été enfermés dans la Tour de Londres par mesure de sécurité sur ordre du roi Richard III. Leur sort resta un mystère puisque personne ne sait si les deux princes ont été tué ou ils ont survécu. Dans le premier épisode de la série #The White Princess, on remarque tout de suite qu'Elisabeth est une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. La relation entre Elisabeth et Henry commence très mal puisque la conception de leur premier enfant est assez brutale. Historiquement, le couple éprouvait de l'affection l'un envers l'autre et ils ont eu sept enfants, dont le roi Henry VIII, Marguerite qui deviendra reine consort d'Ecosse et Marie, reine consort de France. Margaret Beaufort est décrite comme une mère qui est déterminée à ce que son fils garde la couronne d’Angleterre et Elisabeth York comme une femme puissante qui tient tête au roi. Elle sait ce qu’elle veut et commence très vite à avoir une forte influence auprès de son mari.

Publicité

Le personnage d'Elisabeth Woodville dans la série The White Princess est considéré comme une sorcière, une femme déterminée à ce que les York reprennent le pouvoir sur l'Angleterre, projetant une tentative d'assassinat contre le roi Henry VII.

La série The White Princess mêle histoire, politique, trahison et manipulation

The White Princess regroupe tous les éléments exceptionnels qui nous ont fait aimer Game of Thrones et les Tudors. C’est aussi une série féministe qui met en scène le point de vue de la mère du futur roi Henry VIII. C’est un divertissement royal comme on aime. Parmi les séries royales à regarder, il y a bien-sûr Les Tudors avec Jonathan Rhys Meyer centré sur Henry VIII et ses six épouses, The Crown centré sur la reine Elisabeth II, qui est la série la plus chère diffusée sur Netflix. On retrouve aussi Victoria, une émission centrée la reine Victoria, et bien entendu Versailles, la création originale de canal + dans la cour du roi Louis XIV. #SeriesTV