Seulement 22 ans et déjà une icône ! #Wil Aime fait partie de ce paysage de personnage public reconnu par les réseaux sociaux. Son domaine : les vidéos à caractères humoristiques mais pas que, qui s'inspirent de scénettes de la vie quotidienne. Rien d'extraordinaire depuis le concept lancé par Vine (l'application de micro vidéo qui a cessé son activité l'année dernière, ndlr) , mais pourtant il l'est bien. Véritable maître du suspense et des retournements de situations condensés en quelques minutes, le jeune autodidacte ne cesse d'épater les internautes à chaque vidéo. Wil Aime, en bon perfectionniste, préfère d'ailleurs privilégier des publications assez espacées pour produire des vidéos de qualité qui retournent les esprits.

Publicité
Publicité

Et on l'en remercie. Rares sont les « humoristes » web capables de faire un tel carton à chaque vidéo. Plutôt difficile à catégoriser parmi une armada de youtubeurs, ou de personnalités #Facebook, Wil Aime est avant tout un électron libre pour qui la liberté n'a pas de prix. Il est en effet très attaché à sa liberté de pouvoir produire des vidéos quand cela lui plaît et sans que cela n'interfère avec ses études. Si certains auraient adoré le voir sur grand écran, ou en tant que « relève » d'un cinéma français vivement critiqué ces derniers temps, le jeune homme chérit pour l'instant sa discrète notoriété tandis que son nombre d'admirateurs ne cesse de grimper. Présent sur tous les réseaux, le compte Facebook déjà certifié de Wil Aime plafonne dorénavant à un peu plus de deux millions d'abonnés. En plus de l'admiration de ses fans, le jeune homme peut compter sur le soutien de nombreux artistes qui eux aussi rêveraient de le voir grimper les échelons.

Publicité

« Comment sortir de la Friendzone ? » , la vidéo de la consécration de Wil Aime

Il y a quelques jours, après avoir repoussé la sortie de la vidéo (par perfectionnisme sûrement) Wil Aime a publié son ultime vidéo à propos de la très sociétale « Friendzone ». Baignée dans une ambiance légataire de la série « How to get away with murder », avec une pointe de psychologie sociale fine et subtile, la vidéo bat les records avec 17 millions de visionnages en 24h. Avec cette vidéo, Wil Aime campe sur son trône de cinéaste en herbe et distance, sans la moindre hésitation, ses homologues des réseaux sociaux. En 5:12 minutes, le petit génie prouve son attachement à sa devise sacrée : « Chaque détail compte. » Alors que ce soit en tant que réalisateur, ou même qu'acteur, on reste désespérément impatient du jour où il signera son premier court-métrage digne des plus grands festivals.

#Humour