‘’Nous voyons tous des choses différentes dans une histoire’’, affirme #David Lynch dans une interview accordée à Entertainment Weekly. Voilà qui ne va pas calmer la curiosité des fans de ‘’#Twin Peaks’’, dont la diffusion du premier épisode de la nouvelle saison est imminente… Les téléspectateurs avertis qui ont ruiné la fin de "Westworld" éprouveront sans doute beaucoup plus de difficultés à se frayer un chemin à travers le scénario complexe de "Twin Peaks", ce phénomène pop mondial signé Lynch. L’univers labyrinthique de l’homme à qui l’on doit ‘’Elephant Man’’ a fait l’objet de beaucoup de théories différentes lors de sa création en 1990, et l'attraction qu'il exerce ne doit rien à la logique.

Publicité
Publicité

Son créateur se souvient s’être amusé à lire les premières réflexions de fans à l’époque, alors que ceux-ci découvraient ‘’l'Internet, ce genre de nouveau truc’’. "Ce ne sont que des gens qui parlent du show", déclare-t-il. ‘’Les gens parlent, pensent, partagent des idées, jouent aux détectives, voient ce qu'ils peuvent faire de certains détails, essayent de comprendre et de partager des idées. C'est une chose magnifique." Gageons que les amateurs vont encore se torturer les méninges après la diffusion du premier volet, prévu pour ce 21 mai sur la chaîne Showtime. Une avant-première devrait aussi être organisée au Festival de Cannes, dont l’édition 2017 va peut-être récompenser d’une Palme d’Or un film produit par Netflix. Voilà de quoi honorer la série, à la hauteur de sa réputation !

Twin Peaks revient, Lynch s’en amuse

L’un des cinéastes les plus influents de son temps, qui a tracé tout seul son chemin de "Eraserhead" à "Mulholland Drive", ne semble pas prêt à faire une seule concession au système des grands studios hollywoodiens. David Lynch ne se préoccupe en effet pas de proposer des œuvres qui sont accessibles à tous les publics.

Publicité

Et il se montre enthousiaste, amusé, concernant les réactions que va susciter le retour de sa série chérie. "Je le dis toujours, nous voyons quelque chose de différent dans une histoire, et j'adore ça. Si cela se produit avec «Twin Peaks», c'est une bonne chose’’, a affirmé le maestro, avec un sourire qu’on imagine bien dissimulé sous un visage impassible. "Certaines personnes n'aiment pas ne pas savoir. Ils aiment une chose concrète, voir de quoi il s’agit", ajoute-t-il. "D'autres personnes adorent rêver. Ils ne se soucient pas de se perdre dans un mystère. Cela les fait réfléchir et ressentir, c'est une belle chose.’’ Cet artiste multiforme, dont la dernière création n’a pas été perturbée par les rumeurs de grève des scénaristes qui agitent en ce moment Hollywood, n'a pas tourné de films pour le cinéma depuis 2006 et "Inland Empire", mais, au vu des premières images de sa nouvelle création, Lynch n'a rien perdu de sa patte étrange. Les 18 épisodes qu’il nous a concocté vont donc permettre aux spectateurs de retrouver Kyle MacLachlan, alias l'agent Dale Cooper. 25 ans après… qui a tué Laura Palmer ? #Séries TV