Les Zenos s'ennuient et le grand prêtre décide de leur donner quelques nouvelles des autres univers ! On en profite pour insister sur le fait que Zeno n'est en aucun cas un combattant, le simple fait de donner un coup de marteau le fatigue.

Pendant ce temps, Vegeta se chauffe, il veut récupérer la place de numéro 1 qu'il avait concédé à Kakarot. En effet il s'agit d'un tournoi et il n'est pas surprenant qu'il souhaite dépasser Gokû, mais Mr Popo le prévient que s'il détruit ENCORE la salle de l'esprit et du temps il sera banni du palais... Gokû cherche un moyen de s'entraîner et le vieux Kaioshin lui propose alors d'éveiller son plein potentiel... On a raté de peu un Gokû Ultimate, comme Gohan, juste par manque de temps ! Finalement Gokû s'entraîne avec Whis, il semble plus à l'aise qu'au début de la série et alors que l'ange l'attrape à l'image de Toppo, le saiyan rajoute Whis à la longue liste des personnages qu'il a mordu dans une scène très drôle.

Publicité
Publicité

C'est qu'il mord fort le bougre en plus !

Du coté de l'univers 9, on assiste à la pire gestion possible ! Les habitants ont appris le risque de destruction et une guerre civile a éclaté, impossible de trouver d'autres combattants, l'ange est au bord de la crise de nerfs et Shidra a ete obligé de détruire plusieures planètes ! Quatre heures avant le début du tournoi, le trio de dangers sont toujours les seuls représentants de l'univers 9 ! Les deux Zenos tentent vers une victoire d'un des univers jumeau, le 6 ou le 7... c'est notre occasion de retrouver Frost et Hit. Je commence personnellement à vraiment apprécier Frost, je trouve qu'on ne dirait pas une copie carbone de Freezer, Frost est plus policé, il est très fourbe mais moins direct que Freezer. C'est un personnage horrible qui ne peut pas s'empêcher de tricher mais je le trouve plus intéressant que Freezer pour les nuances qu'il apporte au personnage, alors que le tyran intergalactique a déjà été bien exploité et son retour n'est selon moi toujours pas nécessaire.

Publicité

Pendant ce temps, Tortue Géniale veut combler son unique faiblesse... son esprit pervers. C'est Plume qui va souffrir pendant que Yamcha croit encore avoir une chance d'être invité. Le grand prêtre annonce aux Zeno qu'un autre favori est l'univers 11, les Prides Troopers peinent à se rassembler avec notamment Cahsserale qui refuse de venir car en pleine mission de sauvetage. On peut se douter qu'ils seront bientôt rassemblés, avec sûrement Jiren et ce très certainement dans l'épisode 92 ! L'univers 2 semble aussi très intéressant avec sa première combattante introduite: Brianne de Chateau (Alala les français au Japon...), une jeune fille qui ne laissera pas tout le monde indifférent et qui au final... s'avère se transformer en la sorte de grosse teletubbies aperçu dans l'opening, comme une Magical Girl ! Comme d'habitude dans l'oeuvre de Toriyama, le contre pied est totalement pris et la surprise... de taille. Cela reste dans le meme ton que l'apparition de Kale.

DBS 91: L'épisode le plus drôle !

Dans l'univers 10... Gowasu et sa team de Machos font une vidéo dansante de présentation de la team pour Godtube. Alors que les bodybuilders dansent avec l'ange qui sert de mascotte au milieu, Gowasu se réjouit du nombre de vues qui seront surement faites et ça ne semble même pas choquer Ramûshi.

Publicité

Je dois vous avouer que j'ai éclaté de rire à la vue de cet univers qui n'est définitivement pas pris au sérieux, Zamasu se retournerait dans sa tombe en voyant ce carnage. En tout cas, ça fait marrer les Zenos. La fin d'épisode est très étonnante : on apprend enfin le cruel destin réservé à Buu, mais le sérieux de Gokû en apprenant la nouvelle mélé à l'humour de Beerus prouve encore une fois que DBS à un bon niveau graphique et est capable de rendre chaque scène intéressante.

Demain on parle de la preview parce que je vous assure qu'il y a énormément à dire ! Mais en attendant, on se retrouve sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews pour parler de l'épisode ! #Review #Dragon Ball Super #Anime