Toyotaro prend son temps et nous livre des chapitres très denses et complets, notamment le chapitre 24 de la semaine dernière qui revêt une importance toute particulière puisque c'est le moment pour Gokû de briller. Alors que le combat contre Hit a été un peu expédié, l'équivalent de ce moment de gloire de l'anime dans le manga devient donc le combat de Gokû seul contre Zamasu, et on retrouve un point commun, l'utilisation d'une nouvelle forme ! En effet la base de la #Théorie qui va suivre est la nouvelle "forme" de Gokû présentée par Toyotaro, même si il faudrait plus considérer ça comme une variante du Super Saiyan Blue qu'autre chose. Dans le manga aussi, Gokû repousse ses limites et risque de graves séquelles sur son corps pour atteindre un nouveau niveau de puissance.

Publicité
Publicité

Si Vegeta laisse encore le beau rôle à Gokû c'est parce que ce dernier a réussi à optimiser le Super Saiyan Blue pour atteindre un nouveau niveau. L'astuce est simple, Gokû contient le surpuissant pouvoir du Super Saiyan Blue au sein de son corps afin d'éviter la fuite d'énergie et de pouvoir se battre à 100 % constamment. Le problème est que ce pouvoir et bien trop puissant même pour le corps surentraîné de Gokû, et tente de s'échapper, menaçant de briser le corps du Saiyan. Toyotaro nous offre une alternative au Super Saiyan Blue Kaioken à sa manière, il est d'ailleurs amusant de constater qu'il est plus simple pour lui de dessiner le SSB sans aura, ce qui rappelle l'origine de l'idée de Toriyama pour le premier Super Saiyan.

Vers une forme ultime commune aux deux supports ?

Et si le Super Saiyan Blue Kaioken et le Super Saiyan Blue contenu étaient voués à donner la même forme au final ? En effet en analysant l'énergie scellée proposée par Toyotaro, on peut faire le rapprochement avec l'idée de l'#Anime jamais exploité par le manga et uniquement par l'anime selon laquelle Gokû a absorbé le Super Saiyan God dans sa forme de base.

Publicité

En effet si Gokû est capable de maintenir le Blue contenu dans son corps, peut être pourra-t-il assimiler ce pouvoir comme le SSGod dans l'anime. Cela expliquerait la forme basique à aura blanche utilisée dans l'opening en plus de coller avec la volonté de #Dragon Ball Super de retour aux sources et de simplification. On aurait alors un Gokû en forme basique plus puissant qu'un Dieu, un sorte de Ultimate Super Saiyan God. C'est encore plus marrant quand on sait qu'on a frôlé l'Ultimate Gokû durant l'épisode 92 !

Je dis théorie, mais c'est plus une exposition d'idées. Donnez votre avis et votre propre interprétation, on en débat en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR et Twitter @DBSBlastingNews !