On a tous entendu parler de la fameuse nouvelle série #13 Reasons Why de #Netflix , adaptation du roman de Jay Asher, qui démontre un grand succès, mais pas seulement, car elle est au centre des débats. Ce qui est inévitable quand on choisit un sujet assez sensible. 13 reasons Why, est une série qui raconte l’histoire d’une adolescente, Hannah BAKER, qui a mit fin à ses jours, et elle décide d’en expliquer les raisons, les treize, de son suicide à ses camarades de classes, qu'elle dénonce comme étant en partie coupables et cela par le biais de cassettes audio. Une série aux nombreux sujets sensibles, dont les abus sexuels et bien d’autres… C’est donc sans étonnement qu’on retrouve cette série au centre de l’actualité.

Publicité
Publicité

Ce qui ne passe pas auprès de certains, c’est l’effet ''glamouriser'' de l’acte que commet l’adolescente Hannah BAKER, dans la scène finale. Ils dénoncent, notamment, le fait que cette série a pour effet 'inciter les jeunes à choisir cette solution en situation de crise. D’après un article du Point, certaines associations qui aident et sont à l’écoute des personnes voulant se suicider, ont vu leur nombre d’appels augmenter de manière assez fulgurante, depuis quelques temps. C’est d’ailleurs une association située au Brésil, qui informe, qu’un bon nombre de personnes, les appelants, énoncent cette série comme leur ayant provoqué un déclic.

Une loi du CSA autour de cette série

13 reasons Why ayant provoqué beaucoup de débats, de part la présence de sujets assez délicats, le #CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a mis en place une loi uniquement pour cette série.

Publicité

Cette loi autorise un enfant mineur à regarder cette série seulement s’il est accompagné d’un adulte. C’est notamment dans un article du magazine Variety, que l’on apprend qu’un collège au Canada interdit toute discussion sur la série 13 reasons Why au sein de son établissement. D’autres mesures sont mises en place, puisqu'elle est classée ''réservée aux adultes et inappropriée pour un public de moins de 17 ans'' (''TV-MA'') aux Etats-Unis. Mais plus seulement, puisque dorénavant Netflix devra annoncer un avertissement général au début de la série et pour chaque épisode sensible. Ceci a été demandé par des spécialistes de la santé mentale. Tous ces dispositifs mis en place mettront peut-être fin au débat, et permettront éventuellement a la saison 2 de connaître un succès, une saison qui serait déjà en discussion.