C'est le véritable coup d'envoi de la période Eurovision ! Ce dimanche, les premières répétitions ont eu lieu sur la scène de Kiev, en #Ukraine, au Centre d'exposition international. Les candidats de neuf pays ont ainsi pu pour la première fois débuter leurs répétitions dans des conditions réelles, après de long mois de préparation.

La Suède, premier pays à se jeter dans l'arène

C'est le pays vainqueur il y a deux ans qui s'est élancé le premier sur la scène, en vertu de son passage en première position lors de la première demi-finale, qui aura lieu le 9 mai prochain. Robin Bengtsson, avec sa chanson "I Can't Go On", livre une prestation soignée, très similaire évidemment à celle qui lui a permis de gagner le Melodifestivalen en mars dernier, la sélection nationale de référence pour tout fan de l'#Eurovision.

Publicité
Publicité

Venait ensuite le tour de la Géorgie, représentée par Tamara Gachechiladze et sa chanson "Keep the Faith". Une chanson engagée aux airs de bande originale de James Bond que Tamara interprète seule en scène, aidée par les désormais célèbres "choristes en backstage", autorisés depuis quelques années seulement à l'Eurovision !

En guise de troisième répétition, c'est l'Albanie avec Lindita et "World" que nous avons pu voir. Accompagnée de quatre choristes, la jeune albanaise offre comme prévu une prestation solide, sur fond de temps qui passe, une mise en scène qui rappelle beaucoup celle de son clip.

C'est ensuite au tour de l'Australie, oui vous avez bien lu ! Pour la troisième année consécutive, le pays d'Océanie se produit sur la scène de l'Eurovision, cette fois avec le jeune Isaiah, et sa chanson "Don't Come Easy".

Publicité

Seul en scène, le chanteur de 17 ans chante sa ballade devant un fond le représentant... lui-même !

Place maintenant à l'une des favorites du concours, la Belgique ! Elle aussi âgée de 17 ans, la chanteuse Blanche évolue seule en scène sur son titre "City Lights". Une chanson moderne, mais qui devra se différencier par sa mise en scène et ses angles de caméra si elle veut jouer les avant-postes.

Le Monténégro est ensuite monté sur scène, et c'est un petit plaisir coupable, soyons francs ! Slavko Kalesić interprète "Space", sur un fond le représentant trois fois et dansant avec sa grande natte partout sur la scène. Si vous étiez inquiets d'une éventuelle absence de WTF cette année, vous pouvez vous rassurer !

Changement radical d'ambiance ensuite avec la venue de la Finlande. Le duo Norma John interprète "Blackbird", une ballade sombre qui devrait réaliser une belle performance le soir de la finale, le 13 mai prochain.

L'avant-dernière répétition de la journée nous a permis de découvrir la prestation de Dihaj pour l'Azerbaïdjan avec "Skeletons".

Publicité

Là aussi une performance qui s'annonce assez sombre, avec des pans de murs autour de la chanteuse, et un homme à tête de cheval sur une échelle. On imagine que tout fera sens lors de la demi-finale...

Pour clôturer ce premier dimanche de répétitions, une situation un peu spéciale s'est présentée ! En effet, pour le Portugal, c'est Luísa Sobral qui a pris la scène avec "Amar Pelos Dios". Luísa est la sœur de Salvador Sobral, qui chantera lui la chanson lors de la demi-finale ! En raison de soucis de santé, il doit décaler au plus tard possible son séjour en Ukraine, et c'est donc sa sœur, compositrice de la chanson, qui le remplace sur les deux premières répétitions.

Ce lundi, les neuf derniers pays de la première demi-finale vont découvrir la scène de Kiev, à savoir la Grèce, la Pologne, la Moldavie, l'Islande, la République Tchèque, Chypre, l'Arménie, la Slovénie et la Lettonie. La France, représentée par Alma avec "Requiem" se produira elle pour la première fois vendredi. #Musique