Les producteurs Bob et Harvey Weinstein ont annoncé ce mardi qu'ils viennent d’acquérir les droits mondiaux du dernier projet de #Michael Moore, intitulé ‘’Fahrenheit 11/9’’. Ce titre est un clin d’œil à ‘’Fahrenheit 9/11’’, qui valut au documentariste de 63 ans une Palme d’Or à Cannes en 2004, attribuée des mains de Quentin Tarantino (alors président du jury au festival). Il s’agit aussi d’une référence au jour où Trump a été déclaré président. Le cinéaste polémiste tourne actuellement le film, qui examinera les facteurs qui ont contribué à l’accession de #Donald Trump en 2016 à la Maison-Blanche afin de prendre la tête du pays, pour 4 ans au moins.

Publicité
Publicité

Après s’être attaqué à l’administration Bush dans une précédente œuvre, sans succès dans les urnes, revoilà le réalisateur de ‘’Bowling for Columbine’’ prêt à partir à l’assaut du locataire du 1600 Pennsylvania Avenue, à Washington D.C. !

"Le tournage a commencé dans le plus grand secret et il s’agit d’un détail essentiel pour dissoudre le bouclier en Téflon de Trump et, par la suite, sa présidence entière", a déclaré le cinéaste-militant dans un communiqué de presse. Moore y précise par la suite encore plus sa pensée: "Peu importe ce que vous lancez sur lui, cela ne fonctionne pas. Peu importe ce qui est révélé, il reste debout. Les faits, la réalité et les cerveaux ne peuvent pas le vaincre. Même s'il commet une auto-mutilation, il se lève le lendemain matin et continue à tweeter. Tout se termine avec ce film" Voilà pour le programme annoncé par le natif de Flint, dans le Michigan.

Publicité

Mais que peut donc bien contenir son nouvel opus ?

Moore contre Trump : un nouveau coup dans l’eau ?

‘’Fahrenheit 11/9’’ aurait, selon les distributeurs, "le mélange d'indignation et d'humour malicieux qui a fait de Moore le réalisateur de documentaires le plus acclamé du monde". Il s’y réunira, pour cette occasion, avec l'équipe qui l’a aidé à mettre sur pied ‘’Fahrenheit 9/11’’, dont Meghan O'Hara, Tia Lessin et Carl Deal. De quoi gagner un autre Oscar lors de la cérémonie du même nom ? Rien n’est moins sûr. Moore n’en est pas à son coup d’essai pour tenter de contrer le nouveau président, car il a sorti, peu avant les élections de 2016, un autre film surprise, plus confidentiel, ‘’Michael Moore à Trumpland’’. Il s’y engageait dans des discussions avec des sympathisants républicains de Trump, dans l'Ohio…

Mais ce nouveau projet va-t-il vraiment changer la donne, ou s’agira-t-il d’un autre coup dans l’eau pour le documentariste ? Les frères Weinstein affirment dans une déclaration que ‘’Ce film aura l'un des plans de distribution les plus innovants jamais vu. Maintenant, plus que jamais, l'appétit de Michael pour la vérité se révèle crucial. Nous sommes enchantés de faire partie de cette révolution." De quoi aiguiser encore plus la curiosité des spectateurs neutres. Et surtout des autres. Aucune date de sortie n’a été annoncée pour ‘’Fahrenheit 11/9’’. #Cinéma