#Matthieu Delormeau en a marre, et le fait savoir ! Vendredi 5 mai, sur le plateau de #TPMP, le chroniqueur a évoqué les attaques homophobes dont il est régulièrement victime, notamment sur le réseau social Twitter. Ces confidences faisaient suite à une discussion portant sur l'émission de M6 "Cauchemar en cuisine". Dans le dernier numéro, le célèbre chef Philippe Etchebest venait en aide à un couple de femmes peinant à rentabiliser leur restaurant. Pendant et après la diffusion de l'émission, de très nombreux internautes s'en sont pris violemment aux deux restauratrices sur Twitter. Plaisanteries douteuses, insultes, menaces... un véritable déferlement de haine a inondé la toile.

Publicité
Publicité

"Elle a de belles jambes Melody pour une gouine", "Erreur de la nature melody une femme dans un corps d'homme", "Ça joue les garçons mais ça perd ses c******s", "quelle horreur elles sont dégueulasses" sont quelques-uns des tweets postés ce soir-là. L'animateur Benjamin Castaldi, qui remplace Cyril Hanouna à la tête de TPMP chaque vendredi sur C8, a fermement condamné ces propos abjects. "Alors franchement, en 2017, ce genre de comportement, moi personnellement ça me dégoûte, ça me révolte. Je n’ai même pas envie de vous les lire. Honnêtement, c’est totalement inadmissible" a déclaré l'animateur, visiblement très en colère. Malheureusement, Marie et Melody, les deux restauratrices en difficulté de "Cauchemar en cuisine", ne sont pas les seules à subir des attaques de ce genre. Plusieurs chroniqueurs de TPMP sont eux aussi victimes de commentaires haineux.

Publicité

Matthieu Delormeau souvent pris pour cible pour son homosexualité

Très énervé lui aussi, le chroniqueur a déclaré "J'en reçois autant toutes les semaines. Je vous promets que c'est vrai (...) parfois je fais des copies d'écran et je les garde, tellement c'est hallucinant de haine. C'est effarant". Matthieu Delormeau avait d'ailleurs partagé il y'a quelques mois plusieurs tweets extrêmement violents sur son propre compte Twitter, afin de montrer à ses abonnés ce qu'il subit au quotidien. "Emilie Lopez en reçoit aussi" a ensuite ajouté Matthieu Delormeau. La chroniqueuse avait en effet reçu de très nombreux messages d'insultes après avoir révélé qu'elle partageait sa vie avec une femme. Des révélations qui prouvent que, même à notre époque, l'homophobie reste encore et toujours d'actualité. #Homophobie