Le fanservice dans #Dragon Ball Super et autres références sont appréciables, mais il faut savoir reconnaître que là, ça va un poil trop loin. Au début de l'épisode, Gokû précise sa pensée et explique qu'il souhaite le retour de Freezer seulement pour 24h, mais Vegeta pense qu'ils peuvent l'emporter sans cette aide. Selon Whis, il existe un mortel du niveau d'un dieu de la destruction supposément plus fort que Beerus. On peut donc se demander s'il s'agit de Jiren, mais logiquement non, puisque cela n'apporterait aucune information supplémentaire. Au final Enma, dépassé par les événements, accepte la requête de Gokû à condition qu'il en assume les conséquences.

Publicité
Publicité

On revient alors à nos Saiyans de l'univers 6, Kale reste un personnage intéressant aux sentiments mitigés, il en ressort trois points principaux : Une faible confiance en soi, un grand respect pour Caulifla et un coté très possessif envers son modèle entraînant une haine de Kyabe. Au final Caulifla est réellement un génie unique puisque c'est la seule capable de se transformer naturellement sans émotion forte pour forcer le pas. Kyabe et Caulifla se disputent beaucoup, montrant au final qu'ils sont déjà assez proches ce qui semble énerver Kale au plus haut point. C'est finalement ce fort sentiment d'impuissance qui permettra à la saiyan de libérer toute sa puissance. Là ou c'est problématique c'est que sous cette forme, Kale ne perd pas la raison ou ne change pas de caractère : elle devient Broly. Poses similaires, phrases fétiches de Broly, attaques de Broly et c'est sans parler de l'apparence, ou du caractère guidé par la destruction. De plus, la Saiyan Berserker précise que son Ki augmente, sans limite sûrement, encore une fois à l'image de Broly.

Publicité

Au final Caulifla déclare qu'elle ne ressent rien pour Kyabe et qu'elle est fière de Kale, ce qui la calme. Beaucoup trop de références à Broly et pourtant une identité forte : fanservice abusé ou personnage intéressant ? Le traitement qui lui sera réservé par la Toei décidera, de même que l'évolution de ses relations avec Kyabe et Caulifla.

DBS 93 : Les terribles conditions de Freezer

Gokû rencontre donc Freezer dans son enfer sur mesure et on est au final assez loin du peu d'importance que j'avais prévu pour le personnage. En effet cet épisode permet tout de même à Freezer d'imposer ses conditions qui sont finalement assez simples et aucun combat n'est prévu avec Gokû avant le retour à la vie qu'il souhaite. Freezer connait réellement bien Gokû et se sert de son envie de le combattre à nouveau pour lui faire accepter ses termes pourtant inacceptables ! Freezer est déçu de ne pas pouvoir tuer ses adversaires (Coucou Frost) mais devra finalement s'y plier. Un passage excellent avec une bonne mise en scène et de relativement bonnes idées, notamment de jouer sur le point faible de Gokû, mais qui reste malgré tout un peu rapide. Pendant ce temps, Quitela le dieu de la destruction de l'univers 4 prévoit un plan pour mettre des bâtons dans les roues de l'univers 7, notamment en ciblant Freezer ! Qu'avez vous pensé de l'épisode, de Kale et du retour de Freezer ? Dites le en commentaire sur Facebook @DBTeam.FR ou sur Twitter @DBSBlastingNews ! #Review #Anime