Après une saison qui aura été source de nombreuses polémiques et scandales à répétitions, provoquant même le départ de chroniqueurs emblématiques comme Enora Malagré [VIDEO], Thierry Moreau ou encore Matthieu Delormeau, l'émission de média Touche Pas a Mon Poste a cédé sa place à une version estivale du talk show, Touche Pas a Mon Poste: la télé même en été présenté par Julien Courbet. Nous vous proposons de découvrir les coulisses de cette version : durée, salaires des chroniqueurs, audience prévu...

Une diffusion jusque à la mi-juillet

Contrairement aux autres saisons estivales qui proposaient une émission par jour du lundi au vendredi jusque au 31 aout, Touche Pas a Mon Poste: la télé même en été ne devrait durer que 3 semaines.

Publicité
Publicité

Ce choix a été demandé par la chaine C8 afin de combler les heures creuses de la grille de programmation, Touche Pas a Mon Poste ! représentant près de 80% des revenus de la chaîne mais également par Cyril qui ne voulait pas "tirer sur la corde" et désirait laisser ses chroniqueurs se reposer, la saison prochaine risquant d'être "beaucoup plus dense en terme d'actu"

Des salaires allant jusque à 1 000 euros par jour

Que ce soit de septembre à juin ou pendant la période estivale, les salaires des chroniqueurs resteront inchangés, le cachet de Julien Courbet, qui passe ainsi de chroniqueur à présentateur se verra doubler, il sera payé près de 600 euros par émission. Même si ce cachet peut paraître mirobolant, il est bien loin de ceux des chroniqueurs "vedettes". En effet, Benjamin Castaldi ou encore Sébastien Cauet, qui ont été de brillants animateurs ont déclaré dans de nombreuses interviews qu'ils étaient payés presque 1000 euros par émission, afin de payer leurs équipes de production mais aussi leurs propres sociétés.

Publicité

Au moins 500 000 téléspectateurs attendus

Même si l'émission se déroulera durant les grandes vacances, à une période de l'année catastrophique pour les chaînes dans la mesure où presque personne ne regarde la #télévision, C8 espère faire "au moins autant sinon mieux" que les audiences réalisés lors de la saison estivale de l'an dernier qui avait réuni jusqu'à 500 000 téléspectateurs, soit près de 5% de part de marché. Cela permettrait notamment à la chaîne de faire de nombreux "tests" pour la saison prochaine, mais aussi de rentabiliser les pertes de revenus publicitaires suite à la séquence polémique diffusé lors du prime Radio Baba! en mai dernier. #TPMP #Été