Alors que le rideau vient à peine de tomber sur la septième et avant-dernière saison de #Game of Thrones, de nombreux fans de la série phare du moment spéculent déjà sur le dénouement final à donner à son incroyable intrigue. Inspiré du roman de George R. R. Martin, il faut dire que le chef d'oeuvre de David Benioff et D. B. Weiss continue de déchaîner les passions comme peu ont su le faire par le passé. Des combats à couper le souffle, une table des alliances rebattue, d'improbables manipulations de fratrie, une avancée majeure de la menace surnaturelle et de bien curieuses révélations ont fini de donner le ton d'une dernière ligne droite qui promet déjà d'être épique.

Publicité
Publicité

Actuellement classée au top 10 des meilleures séries de tous les temps par Hollywood, la Saga Game Of Thrones ne cesse de battre depuis quelques années tous les records d'audience. Et cela peut aisément se comprendre ! Le délice d'un réalisme cru et même cruel, doublé d'une subtile approche du bien et du mal y est savamment orchestré.

La révélation qui change tout

Si la traversée du Mur par l'armée des morts dans le dernier épisode de la saison 7 s'est voulu particulièrement impressionnante, elle semblait néanmoins prévisible et même inéluctable depuis déjà deux saisons. Par contre, la découverte du point d'origine de la naissance de #Jon Snow par Samwell Tarly et Brandon Stark constitue un tournent majeur pour le développement à venir de l'intrigue. Le bâtard de Ned Stark se trouve en réalité être "Aegon Targaryen" le fils de Rhaegar Targaryen et Lyanna Stark, et donc l'héritier légitime du "Trône de fer".

Publicité

Et bien que cela lui donne quelque peu des allures de conte de fées, cette révélation pourrait bien changer la relation intime que les deux héros commençaient déjà à nouer. Tout sourire, Emilia Clarke le reconnaît, la réaction de la mère des dragons pourraient bien être salée après de tels ébats incestueux. De son propre aveu, elle admet d'ailleurs qu'après avoir fourni tant d'efforts, #Daenerys ne se sentirait jamais prête à céder un trône qu'elle estime taillé sur mesure pour les fesses de dragon que sont les siennes.

Kit Harington préfère lui penser que la scène sera plaisante à jouer même s'il entrevoit pour sa part deux issues possibles. Une balade en amoureux par un coucher de soleil à la manière d'un Jaime et d'une Cersei Lannister, ou alors un choc frontal des égos pour le pouvoir, tel est son verdict. Difficile pourtant de croire qu'une histoire aussi charmante doivent se finir dans un pareil bain de sang. Mais, pour savoir ce qu'il en sera, le rendez-vous est donné en 2018, voire 2019.