La vocation d'un #Dictionnaire c'est de s'adapter aux temps qui changent et d'enregistrer les mutations qui caractérisent les langues vivantes. Et le dernières évolutions d'un des plus célèbres dictionnaires de France le confirment amplement. On parle de Le Petit Robert, point de repère pour générations d'étudiants et de parents en cherche de réponses. Selon plusieurs media l’édition 2015 de cette colonne de la culture française à été enrichie avec 150 nouveaux mots, qui ont caractérisée la scène médiatique dans le derniers mois, seulement un quart des 600 qui avaient été proposées.

Et si maintenait presque tout le monde aime se lancer dans la réalisation des "selfie" avec son téléphone portable, le moins attaché à la toile auront peut-être le plaisir de découvrir la définition précise de la parole "hashtag", mot-clés introduit par le symbole "#" extrêmement précieux aux yeux des experts de marketing online.

Publicité
Publicité

La grand part de ces nouveaux lemmes du dictionnaire sont liées au monde d'internet, comme "cyberatacque", et démontrent la présence grandissante du web dans notre vies désormais interconnectées.

Toute autre historie pour "vapoter", presque le verbe de l’année, rentré dans le langage commun grâce à l’incroyable succès de la cigarette électronique et accompagné par "vapotage" et "vapoteur". Une diffusion éclaire garanti par plusieurs boutique qui jouent sur la variété des parfums, mais aussi une nouvelle pierre du scandale sur le point de la dépendence et des effets a longue termes.

Des nouvelles références qui font grandir exponentiellement la présence de mots d'origine anglaises dans la "bible" de la langue de Molière et grincer le nez des plusieurs puristes. Mais on sait qu'ils s'agit d'une macro-tendence suivie par une grand partie des collègues internationaux de Le Petit Robert et capable de s'imposer comme un poids lourds au delà des frontières.

BN #Société