C'est plus d'une centaine de vautours fauves qui ont attaqué des vaches et des veaux vivants dans la région de Mirepoix, plus précisément sur les communes de Teillhet et Tourtrol : devant cet état de fait , les usagers de la nature à savoir les agriculteurs, les chasseurs, les piégeurs ont décidé de se mobiliser le samedi 28 juin à partir de 10 heures place du champ de mars pour sensibiliser les pouvoirs publics au problème de la prolifération des espèces protégées.

Cette manifestation a obtenu le soutien des syndicats agricoles, de la chambre d'#Agriculture, d'Ariège-Ruralité, de l'association des piégeurs Agréés. On attend donc un monde fou ce samedi dans la préfecture de l'Ariège, la dernière manifestation de ce genre avait rassemblé plus de 8000 personnes.

Publicité
Publicité

Les départements voisins (Tarn, Tarn-et-Garonne, Aude, Aveyron, Pyrénées Orientales, Landes...) envoient des délégations et affrètent des autobus. Trois communiqués de presse ont été publiés dans La Dépèche du midi ; les organisateurs espèrent mobiliser les médias nationaux pour que le Ministère de l'écologie se préoccupe enfin des problèmes des territoires ruraux. L'Ariège est en situation difficile du fait de l'isolement, des handicaps importants de ses régions montagneuses , elle subit l'accumulation permanente des contraintes législatives et réglementaires liées à la protection de l'environnement , et maintenant elle doit faire face au développement des populations de grands prédateurs. Le loup est dans l'Aude , il y commet des dégâts dans les élevages, l'ours se plait dans le Couserans à tel point qu'on en a recensé plus de 20 et maintenant les vautours qui , contrairement à ce qu'affirment certains , s'attaquent aux animaux vivants.

Publicité

Ce que dénoncent les agriculteurs, c'est la gestion calamiteuse du problème tant par la Représentation Nationale que par l'Etat.

Rendez vous Samedi , On verra bien ce qui sortira de cette mobilisation !

BN #Monde rural