La vague d'intense chaleur qui a frappé l'hexagone en ses derniers jours serait en train de partir selon le prévisions de #Météo France qui à placé plusieurs départements en vigilance Orange phénomènes dangereux. Orages à prévoir donc dans les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes, Gironde et Landes avec fortes pluies et vents qui caractériseront une bonne partie de la nuit entre vendredi 18 et samedi 19 juillet 2014.

Une dégradation de la météo qui aura probablement lieu à partir de cet après-midi et qui a été élargie par Météo Consult à trois départements an plus. Selon les prévisions l'axe orageux se formera au nord de l'Espagne pour remonter progressivement les cotes #Ouest de la France en mouillant les plages du littoral de la côte basque et Vendéenne, jusqu’à l'île et Vilaine. Après des pointes particulièrement violentes sur les régions des Landes, de la Charente-Maritime, du Poitou-Charentes, l'ouest de la région Centre et la Basse-Normandie Dans la nuit, la dépression orageuse devrais se déplacer vers la Normandie, et perdre d'intensité.

Mais ce n'est pas fini parce qu'après un bref répit prévu pour samedi matin, un autre important phénomène orageux marquera le coté occidental pour s’élargir dans la nuit de dimanche aux régions de l'est et pousser le soleil qui embrase tout le pays en ses heures.

Publicité
Publicité

Des nouvelles mesures sont donc à prévoir dans une saison que s'annonce très pluvieuse, sans oublier que pour suivre la situation en temps réel on peut faire référence au site de Méteo-France.

Et si l’état de vigilance météorologique vous invite à mettre de cotes pour le moment les promenades nocturne et à multiplier l'attention, gardez bien à l'abri lunettes de soleils, chapeaux, spray rafraîchissants et lotions parce l'été reviendra bientôt a briller sur nos têtes après une entré plutôt fraiche dans le week-end qui verra plusieurs français se déplacer vers les lieux de vacances sans le danger de la canicule. Et tant pis si la baignade devra atteindre quelques heures, le voyage sera surement moins chaud et plus supportable.

BN