Avoir un esprit large, une vision globale des choses, tel est le rôle de la #Culture générale. De nos jours, nous vivons dans un monde ou tout s’interpénètre : le technique, le social, le politique…etc. Un vrai intellectuel et un homme averti est celui qui analyse les faits et les phénomènes selon une logique d’ensemble et de ce fait, il doit avoir une culture diversifiée ainsi que des notions générales sur d’autres disciplines autres que son domaine de travail ou de spécialisation. Ceci détermine à mon avis la phase de maturité qui permet de prendre des décisions sages et bien réfléchies que ce soit à une échelle individuelle ou collective.

Publicité
Publicité

Il est très décevant de rencontrer des hauts cadres (médecins, ingénieurs, professeurs) mais en fait ils sont bornés dans la mesure où ils ne peuvent pas participer utilement et efficacement dans un débat sociétal sortant du domaine de leurs spécialisations. Les vrais managers d’aujourd’hui sont ceux qui ont une culture assez diversifiée et pouvant communiquer avec les uns et les autres selon une force de conviction et un art de parler. Le problème de certains cadres réside généralement dans une vision et conception archaïque selon laquelle ils ont été formés pour décrocher un poste et vivre confortablement. Les gens n’ont pas digéré cette notion noble de la culture afin d’être utile dans la société au lieu d’être utile uniquement pour soi même. Il est également important de signaler certaines personnes n’ayant pas eu de diplômes voire même qu’ils n’ont jamais été à l’école et pourtant on éprouve beaucoup de plaisir en discutant avec eux compte tenu de leurs analyses et leurs visions des choses.

Publicité

On finit par découvrir à travers ces gens là une certaine philosophie qu’il y a lieu d’analyser et d’en tenir compte.

L’intérêt majeur que toute société peut tirer de ses citoyens cultivés et instruits se manifeste dans l’aptitude d’être utile dans la société à travers la participation dans des débats publics et surtout au niveau du travail associatif qui se développe de plus en plus à travers le monde. C’est le concept de la société civile qui fait bouger beaucoup de choses en parfaite harmonie et de concertation avec le travail gouvernemental sur le terrain. L’expérience montre qu’à travers le monde le travail associatif apporte une plus value considérable et ce dans différents domaines. Toutefois, de tels succès sont dus à des gens engagés et surtout ayant une vision globale des choses.

Un autre aspect à citer et qui constitue un grand support –sinon le meilleur- de la culture est celui des langues étrangères, que ce soit dans ma génération ou celle de nos enfants, les gens apprennent souvent l’anglais, l’espagnol, l’allemand…..uniquement pour passer les examens et non pas dans le souci de communiquer avec les étrangers.

Publicité

Dans un monde globalisé, une économie mondialisée et avec des échanges sans frontières, les langues constituent la clé de communication entre les peuples. C’est le moyen de comprendre l’autre, faire sa connaissance, s’inspirer de sa culture et finalement pour bâtir un monde non pas comme celui de la ville de Platon mais au moins pour instaurer des règles de respect, d’amitié entre les personnes et également d’échanges économiques entre les pays dans une logique gagnant-gagnant.

En définitive, des intellectuels qui se respectent doivent lire, écrire, animer des débats, c’est le meilleur moyen pour participer au développement des #Sociétés et pourquoi pas de l’humanité toute entière. Le vrai danger est lorsqu’on reste cloisonné ou en ayant des préjugés ou clichés « préfabriqués » sur les uns et les autres.

Que ce soit à une échelle nationale ou internationale, on est condamné à vivre ensemble dans un cadre adéquat sur tous les plans mais qu’on le veuille ou non, la culture au sens large du terme est le prélude à tout changement.

Citons également un créneau qui est d’une grande utilité et qui constitue une composante principale de la culture à savoir le côté artistique. Rien que la musique, tout le monde s’accorde aujourd’hui pour dire que c’est un langage mondial, universel qui rapproche les individus entre eux que ce soit dans une même société ou à une échelle mondiale. Nous avons besoin aujourd’hui et plus que jamais d’une musique qui véhicule des messages d’amour et de tolérance entre les peuples et les individus. Nous avons besoin d’une musique « anti-stress » puisque tous les individus et à des échelles variables souffrent de ce fléau et qui ne cesse de se développer.

En conclusion la culture au sens large et dans sa conception pluridisciplinaire est un moyen efficace pour contribuer à une paix sociale tout en favorisant l’épanouissement culturel de tous les individus ainsi qu’un bon rapprochement entre les peuples notamment à une époque ou tout est mondialisé. Autrement dit, les gens porteurs d’une bonne culture générale et à esprit engagé contribuent activement et efficacement dans le développement des sociètès.

BN