Un rapport alarmant des autorités sanitaires mondiales rend compte de la nocivité des boissons énergisantes, du fait de leur surdosage en caféine. La caféine dont les effets secondaires graves ont déjà été exposés dans l’affaire du jeune Logan Stiner qui succomba à un surdosage de caféine pure, inquiète les institutions qui ont en charge la responsabilité de santé publique, car son influence au travers des boissons énergisantes auprès du jeune publique n’est plus à démontrer.

Ces boissons énergisantes tel que Red bul, Human Energy, Monster, Burn, à ne pas confondre avec celles dites « énergétique », ont pour propriété de diffuser des substances destinées à relancer le niveau énergétique du consommateur. Elles sont composées de stimulants tels la caféine, la taurine, la maltodextrine ou le glucuronolactone et contiennent également des doses élevées de sucre.

Quels sont les effets secondaires de la caféine ?

Le cœur est soumis à des palpitations (tachycardie), l’apparition de crampes musculaires, une anxiété accrue, une nervosité incontrôlée ainsi que des troubles du sommeil.

Bien sûr la caféine existe sous plusieurs formes notamment des comprimés ou encore de la poudre de caféine dont leur utilisation est souvent substituée à une drogue.

La quantité de caféine pouvant contenir une tasse varie selon la qualité du produit commercialisé, de 95 mg à 250 mg; pour une tasse de thé entre 10 et 50 mg, les boissons coca cola renferment en moyenne 50 mg pour une canette. Les chocolats peuvent possédés entre 80 mg et 200 mg de caféine pour 100 g. Les chewing-gum dits « énergisant » contiennent 40 mg à 100 mg par tablette.

Cependant le manque d’informations sur les packages alimentaires détenant de la caféine conduit à la prudence dans la consommation de ces produits, le risque étant lié à l’accroissement néfaste de la substance par diverses sources alimentaires.

Une équipe de scientifiques sino-coréens ont élaboré un système de laboratoire sur puce qui utilise une technique micro fluidique, consistant en la manipulation extrêmement faible des volumes de liquide jusqu’à moins d’un millième de milliardième de litre, afin d’extraire et de mesurer la caféine. En combinant le capteur fluorescent et le kit de détection, ce test donne des signaux de couleurs en fonction de la concentration en caféine. Les scientifiques affirment que n’importe qui peut aisément contrôler la teneur de la substance dans son alimentation.

BN #Internet