Traditionnellement, la période entre Noël et Nouvel An porte le nom de "trêve des confiseurs", mais est-ce réellement un interruption des activités politiques? Voici 140 ans, les politiciens de l'époque en firent véritablement une pause dans leurs "combats des chefs", dans leurs débats plutôt. Mais que reste-t-il de tout ceci? De toutes parts, on constate la même envie de poursuivre, tantôt en bien, tantôt en imbécilité, des actes portant sur la personne même des citoyens. Pour les politiques, il sera question de "faire passer" des lois contraignantes, pour les malfrats et autres "fous", de poser des actes délibérés, avec pour conséquences la perte de vies humaines. Nous ne vous parlerons pas des derniers événements survenus en France, mais bien d'initiatives redonnant espoirs aux plus démunis.

Viva For Life

En #Belgique, deux radios, l'une francophone, l'autre néerlandophone (le propre de notre royaume), organisaient des marathons d'antenne, afin de soutenir effectivement des "moins riches" du pays. Pour la Wallonie, Vivacité (du groupe RTBF) proposait de récolter de l'argent pour ce qui est un constat désolant: "un bébé sur quatre vit sous le seuil de pauvreté". Situation intolérable, et donc pour pouvoir mobiliser les francophones, trois animateurs furent enfermés dans un cube de verre (servant de studio) pendant six jours et six nuits, en s'alimentant exclusivement de liquide. Du 17 au 23 décembre, Sara, Raphaël et Sébastien se relayèrent pour assurer l'animation de la radio. Les auditeurs pouvaient choisir la programmation, à condition de verser sa petite pièce -ou son très gros billet- et en fin de compte ce fut 2.103.404 € qui furent récoltés. Opération, deuxième du genre, qui explosa le compteur, grâce à un trio de choc reconnu par toute la Wallonie, et même au-delà. Un tout grand bravo, même si on peut déplorer, quelque part, une certaine "récupération" des politiques (tous partis confondus) qui aiment se montrer, un chèque à la main, alors que s'ils faisaient correctement leur travail, de telles opérations ne devraient pas exister. Mais cela c'est une autre histoire, dans un autre monde.

Music For Life

Dans le nord, Studio Brussel -pour la huitième année- organisait également un marathon radio, avec pour thème la "chaleur", comprenez que personne ne doit avoir, en 2014, froid. Trois animateurs également, Sam, Linde et Vincent se relayèrent en extérieur. pas de cage en verre, pas de studio douillet, non. Ils furent placé à tous vents, et même si les températures du moment ne descendent pas sous le zéro, cela ressemble à un exploit sportif de haut vol.

Initiatives de cœur, dans un monde sans pitié

On le voit, il faut se mobiliser sans cesse, afin de donner espoir aux plus faibles. Et pendant ce temps, ces marques de soutien ne feront jamais oublier les aberrations constatées ici et là. Trêve des confiseurs, cela implique également arrêt des combats, des gestes stupides -de déséquilibrés ou pas, de fanatiques ou pas, ...- qu'ils semblent bien utopique de vouloir combattre. Alors, à quand cette réelle "trêve"? A quand la période ou tout le monde serait gentil, sympathique, aimant? A quand le retour à des valeurs plus seines? Jamais, sans doute. Continuons à nous faire la guerre, c'est sans doute cela que l'homme peut faire de mieux. Triste constat, triste mentalité. L'être humain, le seul doté d'une intelligence supérieure -comme ils disent- ne sort certainement pas vainqueur de tous ces actes, de toute cette défection parentale. Des parents qui, au nom de la paix des ménages, laissent partir leurs jeunes combattre l'ennemi. Et si l'ennemi serait tout simplement cette défection lamentable? #Musique