Quelques jours après les manifestations monstres qui ont rassemblé près de 4 millions de Français en soutien au journal #Charlie Hebdo, des lycéens de Bordeaux ont décidé de prolonger l'action. Sur leur site internet crée pour l'occasion, ils expliquent les motivations qui les ont poussés à se lancer spontanément dans cet acte citoyen: « nous organisons une marche Bordeaux-Paris afin d'honorer la mémoire des victimes et de montrer à quel point les Français peuvent être soudés malgré leurs différences culturelles. C'est pourquoi tous ensemble nous irons à pieds jusque sur les lieux de cet attentat du mercredi 07 Janvier, afin d'y observer une minute de silence. ».

Plaidoyer pour la liberté

Au-delà de l'émotion suscitée par les attentats, cette marche se veut porteuse d'un message de paix et de tolérance, véritable invitation au vivre ensemble : « Ce sera par ailleurs l'occasion de combattre des fléaux tels que les amalgames faits, l'islamophobie et toutes autres discriminations faites envers des communautés minoritaires ou majoritaires. Il est important de montrer que l'on peut provenir de n'importe où et appartenir à n'importe quelle religion et tous s'entendre. Nous nous devons d'être fiers de cette possibilité de côtoyer des personnes "différentes" qui peuvent nous faire découvrir et nous apprendre des choses que l'on ne connaît pas. Le mélange en France de couleurs, d'appartenance n'est pas un problème mais une fierté ! », rappellent les lycéens sur leur page facebook.

Tour de France

Près de 600 kilomètres, 116h de marche, 11 étapes... pas de doute, les Bordelais sont motivés. Surtout en cette période hivernale où les températures descendent allègrement en dessous de zéro. Mais les lycéens peuvent compter sur de nouveaux venus pour booster la marche. A chaque étape, d'autres marcheurs viennent grossir les rangs. Grâce aux messages postés sur les réseaux sociaux et à leur site internet qui détaille l'itinéraire, il est possible de suivre en temps réel l'avancée de la manifestation. Prévenus de leur arrivée, les maires des villes-étapes ont tout de suite accepté de les accueillir et de leur donner des repas chauds.

« Ambiance festive »

Malgré la gravité de la cause, la marche n'en est pas moins festive, comme le rappelle les lycéens : « Notre initiative est la suivante : organiser une marche festive, dans la bonne humeur, car ces personnes exerçaient leur métier avec humour et second degré, d'où l'idée de marche dans une bonne humeur qui est la meilleure façon selon nous, de leur rendre hommage. » Ils sont arrivés hier à Paris. Le FIDL (Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne) s'est chargée de les accueillir. Les marcheurs ont été rendre hommage aux victimes de l'épicerie casher (à 14h) puis se sont rendus devant les locaux de Charlie Hebdo (à 17h) pour finir ensuite à la Place de la République à 18h.