Son acte vaudra finalement tous les discours entendus et assénés de parts et d'autres depuis ces quelques jours qui ont plongé la France sous tension et dans la plus grande tristesse. Lassana Bathily, salarié de la boutique Hyper Casher, présenté comme un musulman malien, a pu sauver la vie de quinze clients, dont un couple qui avait un bébé de deux ans, en les enfermant dans la chambre froide de la boutique, qu'il avait pris soin d'éteindre. Auprès de BFM TV, il confie que les clients ont commencé à descendre en courant après les premiers coups de feu de l'assaillant Amedy Coulibaly. Avec un incroyable sang-froid et sa connaissance de la boutique, Lassana avait une idée pour protéger ces gens : "J'ai ouvert la porte du congélateur et plusieurs personnes sont entrées avec moi. J'ai éteint la lumière, j'ai éteint le congélateur" confie-t-il au micro de BFM TV. Après avoir demandé aux clients de rester calme, le jeune Lassana Bathily sort de la chambre froide et trouve un moyen de s'échapper du magasin par le monte-charges, pour aller alerter et informer les forces de l'ordre de la situation. Ces personnes sont restés près de quatre heures enfermées dans la chambre froide éteinte de la boutique, dans l'ignorance du terroriste. A leur sortie, les clients survivants n'ont pas manqué d'aller le remercier et le féliciter.


A 24 ans, ses réflexes et son sang froid ont permis de sauver la vie de plusieurs personnes, et d'éviter un bilan plus lourd car nous n'oublierons pas que malheureusement, deux jours après l'attentat de Charlie Hebdo qui a fait douze victimes, ce sont quatre personnes qui ont trouvé la mort dans cette boutique à Porte de Vincennes. Avec deux tueries en trois jours, sans oublier la prise d'otage des frères Kouachi dans cet entrepôt à Dammartin-en-Goële, où ces derniers ont été abattus, la France est encore en dueil. Les sirènes sonnent encore dans Paris et ses alentours, et il faut espérer que des histoires comme celles-ci puissent nous redonner du baume au coeur. Hier, un musulman d'origine malienne sauva naturellement quinze personnes, quand un autre en tua sauvagement quatre, preuve qu'il n'est jamais question de religion, de nationalité, de races, mais seulement une question d'être humain. #Charlie Hebdo