#Charlie Hebdo, Porte de Vincennes : les théories du complot font florès sue les réseaux sociaux.

La théorie du complot touche surtout les jeunes de 15 - 24 ans, un sur cinq en moyenne. Elle consiste à nier des faits avérés, ici les tueries à Charlie Hebdo et à la Porte de Vincennes, hier les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, autrefois les chambres à gaz.

Jadis 90% de ce qu'apprenait un jeune venait de ses parents ou de l'école. Depuis les années 2000 correspondant à la dérégulation de l'information, celle-ci circule sur les réseaux sociaux tels que #Facebook, Twitter…

Comment faire face ?

Certes, il y a la loi de 1881 qui, dans son article 27, stipule que : « la publication, la diffusion ou la reproduction par quelque moyen que ce soit de fausses nouvelles […] susceptibles de troubler la paix publique sera punie d'une amende de 45 000 € ». Toutefois, jusqu'à présent, il n'y a eu aucune condamnation et de toutes façon, une amende ne réglerait rien, car ceux qui adhèrent à ces théories sont soit naïfs, soit mal informés.

Il faut donc leur démontrer que les arguments auxquels ils croient sont incohérents.

En fait, il faut expliquer ce qu'est une « source fiable ». Il faut développer l'esprit critique et surtout, il faut parler, parler… car les minorités arrivent à imposer leurs idées parce que la majorité est silencieuse.

Il faut lutter partout et toujours contre ces théories car ne rien dire laisserait le champ libre aux radicaux et ultras de tous poils.

Voici les principales fausses informations circulant actuellement sur le net et le moyen de les contrer :

  1. François Hollande aurait fait un selfie devant Charlie Hebdo

En réalité, prévenu par Patrice Peloux, le Chef de l'Etat s'est rendu sur place et a alors été pris en photo, nous avons la photo originale. C'est un montage grossier qui accrédite cette rumeur du selfie.

  1. Coulibaly a été condamné à cinq ans de prisons et serait ressorti finalement après quelques mois d'incarcération

La vérité est qu'il a été placé en détention préventive le 23 mai 2010, mais étant un détenu modèle, il a été libéré en mars 2014 car il a bénéficié, comme tout détenu, des remises de peine légales. Il est quand même resté en prison pendant presque quatre années.

  1. Michel Houellebecq, dans son dernier ouvrage, aurait prédit l'attaque contre Charlie Hebdo

Ces extraits de ce livre sont faux, c'est un canular monté par NordPresse. 

  1. Certains disent que la voiture utilisée par les terroristes a été changée

Cette confusion provient du fait que les rétroviseurs de cette voiture étant chromés, selon l'angle de prise de vue, ils semblaient blancs. Cela a pu abuser certains internautes qui en ont conclu que « les services secrets auraient changé la voiture ».

  1. Les journalistes de Charlie Hebdo avaient des gilets pare-balle

C'est vraisemblable pour ceux de « l'Agence Première Ligne » qui travaillaient dans le même immeuble que Charlie Hebdo. L'organe de presse « 20 minutes », précise en effet que certains rédacteurs de cette Agence possèdent ce genre d'équipement.

  1. Ahmed Merabet n'a pas été tué d'une balle dans la tête

Certains internautes s'appuient sur cette théorie car « il n'y aurait pas de sang ! ». En réalité, il y avait bien des traces de sang sur le trottoir et le policier a bien été froidement abattu par un des frères Kouachi. Ce policier a donné sa vie pour notre sécurité.

Le seul remède contre l'ignorance et la manipulation, c'est la culture.