De plus en plus de Belges s'arment, constat devant être placé en parallèle avec le climat d'insécurité depuis les attentats dans différents lieux et pays, mais aussi de par une #Loi obligeant les citoyens possédant des armes à les déclarer. En effet, le SPF #Justice (service du ministère de la justice) donne le chiffre de 300 déclarations par jour en moyenne. Chiffre affolant, ce qui implique une augmentation de plus de 10.000 armes par année. Cela incluant toutes sortes d'armes, du revolver pour Madame, au gros calibres de chasse. Mais ce chiffre ne fait pas mention des armes de guerre. Car pour celles-ci, les détenteurs ne se font bien entendu pas connaître.

Néanmoins, cela interpelle, mais nous fait aussi rebondir sur cet acte barbare d'un homme utilisant de l'acide pour défigurer une dame, et donc de devoir écrire que toutes les armes ne peuvent être enregistrées. Alors que le président des États-Unis, Barack Obama tente de légiférer en faveur d'une diminution des armes, on se rend compte que, dans notre petit pays, la situation semble s'inverser. Encore une fois, énormément de personnes possédaient des armes, tantôt pour le sport, tantôt pour la chasse, tantôt pour une collection, sans pour cela en faire mauvais usage. Cette loi oblige donc tous les détenteurs d'armes à feu, surtout, à les déclarer. Certaines sont refusées, et confisquées par les autorités judiciaires, d'autres peuvent être utilisées et le détenteur reçoit un permis. Si ces chiffres semblent énormes, il faut aussi reconnaître que ces personnes ne sont certes pas à l'origine des actes odieux que nous vivons ces derniers temps. Encore heureux.

Pas facile de légiférer, alors que les malfrats et autres terroristes n'ont cure de la loi. Interdire purement et simplement les armes n'aura donc aucun effet sur la sécurité des citoyens. Mais cette loi pourra au moins éviter les "accidents".  On pourrait également interdire l'usage des friteuses, afin d'éviter les accidents domestiques, et les brûlures, surtout chez les jeunes enfants. Il n'y a pas de solution miracle. Mais on peut se demander -sans avoir la réponse- où on va, où la société "dite" moderne se précipite?
#Belgique