Nouveau coup dur pour l'Éducation Nationale. Une directrice d'école maternelle a été poignardée par un parent d'élève ce jeudi, en plein coeur de Paris.

La scène s'est déroulée à la mi-journée, dans l'école Alain-Fournier, rue de la Briqueterie, dans le XIVe arrondissement, proche du domicile de la directrice. Selon les premiers éléments, l'enseignante aurait reçu deux coups de couteau au niveau des jambes et des bras, sans qu'aucun élève n'assiste à la scène. Elle a été prise en charge par les secours. Selon le ministère de l'Education, son pronostic vital n'est pas engagé.

Un individu connu des services de police

L'agresseur présumé, qui s'est enfuit après avoir volé le sac-à-main de la victime, a été interpellé quelques minutes plus tard près de son domicile, par des policiers en patrouille. Placé en garde-à-vue, l'homme âgé de 31 ans serait défavorablement connu des services de police. Il aurait déjà tenté d'agresser un professeur quelques années auparavant. Il a été condamné à quatre ans de prison dont dix-huit mois de sursis avec mise à l'épreuve, pour des faits de violence avec arme.

Au moment de l'agression, l'enseignante se trouvait dans les parties privées de l'établissement, dans le hall qui mène à son appartement de fonction.

Aucune information n'a été donnée quant aux motivations de l'agresseur. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'homicide volontaire et vol avec arme, pour avoir volé la carte bleue de la victime.

Une équipe du rectorat de Paris ainsi qu'une délégation de la ville se sont rendues sur les lieux. Une cellule psychologique a été mise en place pour les professeurs et les élèves.

49% des directeurs d'école ciblés

Selon une étude relayée par Le Parisien en 2014, près d'un directeur d'école maternelle et élémentaire sur deux a déjà été la cible d'une agression de parents d'élèves. 49% d'entre eux rapportent avoir été victimes. La plupart du temps, il s'agit d'agression verbale, de harcèlements, de menaces, d'insultes mais les parents d'élèves vont aussi jusqu'à porter des coups aux enseignants. #école #Fait divers