Qu'en sera-t-il du prochain calendrier des vacances scolaires à la prochaine rentrée scolaire ? C'est à cette question que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, va s'efforcer de répondre aux alentours de la mi-mars, voire début avril.

Un casse-tête territorial

Le problème est de taille en raison de la réforme territoriale. Après avoir réduit le nombre de régions de vingt-deux à onze, certaines zones se trouvent ainsi regroupées alors qu'elles n'arborent pas la même lettre.

Depuis 1972, la France utilise un système de « zonage » pour ses petites vacances d'hiver et de printemps - en février et avril. Réparties en trois zones : A, B et C, les régions ne sont pas au même moment en vacances. À l'époque, cette décision avait été prise pour développer le tourisme, ainsi que pour réguler la circulation sur les routes de vacances, qui peuvent s'engorger très rapidement tant la destination du ski est populaire.

La ministre s'est expliquée, ce mardi 10 février, sur France Inter : « Le fait qu'on ait une réforme territoriale qui divise par deux le nombre de régions, ça va mettre dans la même région des territoires qui auparavant relevaient de zones de vacances différentes, » et que, de ce fait, cela allait poser certains problèmes de logistique. Ce serait le cas, par exemple, pour la Haute et la Basse-Normandie, regroupées maintenant sous « La Normandie ». L'académie de Caen se trouvant dans la zone A, tandis que l'académie de Rouen se retrouve dans la zone B.

Les traditionnelles zones A,B et C seront, peut-être, amenées à disparaître.  

Des décisions à prendre

Avant de prendre sa décision, la ministre devrait rencontrer les différents acteurs de l'éducation, tels que les syndicats, les parents d'élèves ou encore les collectivités locales. La rentrée 2015 des élèves est actuellement prévue pour le 31 août, alors que celle des enseignants est prévue pour le 28 août. Mais cela fait débat au sein d'un syndicat minoritaire, la Snalc, qui a décidé de poser un préavis de grève pour ces deux dates. Un tollé déjà survenu l'an dernier. #Education