Ce weekend, nous avons avancé nos pendules, nos montres et autres téléphones... d'une heure. Soixante minutes de sommeil en moins. Mais la question se pose sur l'utilité de cette mesure censée nous faire économiser de l'énergie "l'été". Pendant cette période, les phases de jour sont plus longues.

Mise en place en 1976, après le choc pétrolier de 1973-1974, le changement tel qu'on le connaît aujourd'hui n'est peut-être plus aussi utile qu'à l'époque. Pourtant, cette mesure a été harmonisée en Europe en 1998. Depuis, les pays membres de l'Union Européennechangent d'heure deux fois par an. D'abord le dernier dimanche de mars, puis le dernier le dernier dimanche d'octobre. Actuellement, environ 70 pays dans le monde appliquent cette méthode

Vraies économies d'énergie

L'utilité du changement est tout de même régulièrement remise en cause depuis plusieurs années. La Russie a cessé d'appliquer cette mesure en 2011. C'est peut-être le même sort qui est réservé à la France. En effet, Ségolène Royal, la ministre de l'#Ecologie, a annoncé qu'une étude allait être menée pour vérifier les vraies économie d'énergie. "Le ministère va vérifier la justification et rendra publics les résultats pour décider de l'opportunité l'année prochaine" a-t-elle déclaré sur Twitter.

Si le changement d'heure a ses détracteurs, l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie assure qu'"il permet des économies en énergie et CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en œuvre". Les économies d'énergie seraient l'équivalent de la consommation d'une ville de 800 000 ménages.

Plus d'un Français sur deux défavorables 

Une majorité des Français déclarent être contre le changement d'heure évoquant des troubles du sommeil ou de l'humeur. "54% des Français se disent contre ce passage" d'après un sondage OpinionWay-Comprendre Choisir de 2014, notamment les agriculteurs selon qui les vaches laitières sont très sensibles à l'heure de la traite. 

Malgré toutes ces interrogations et l'éternel débat, nos montres feront deux voyages dans le temps en 2015. Pour la dernière fois ?  #Energie électrique