Nuages, pluie et températures fraîches : voilà le temps idéal pour célébrer la Journée mondiale de la procrastination, ce mercredi 25 mars. La météo vous donne une bonne excuse pour ne pas sortir de chez vous et procrastiner à souhait.

« Procrastiner » ? Ce verbe ne vous dit rien ? Pourtant, il se peut que vous soyez, vous aussi, un as de la procrastination.

Les signes qui ne trompent pas

  • Vous prévoyez un grand ménage de printemps durant le weekend et vous réalisez le dimanche soir que rien n'a bougé dans la maison si ce n'est la télécommande de la télévision et votre pile de DVD ?
  • Vous classez si bien vos factures que vous « oubliez » de les régler ?
  • Votre belle-mère vous invite à diner et vous reportez pour la troisième fois sous prétexte que vous êtes fatigué ?
  • Vous n'êtes plus capable de lire un journal sans avoir la page collée aux yeux, mais vous n'avez toujours pas pris rendez-vous chez un spécialiste ?

Bref, vous aimez remettre à plus tard ce qui peut être fait le jour-même ? Alors cela ne fait pas de doute : vous aimez procrastiner.

Profitez-en ! Ce 25 mars, la procrastination est célébrée partout à travers le monde. Mais attention, car dès demain, vous n'aurez plus d'excuse. Alors voici quelques conseils pour essayer de faire les choses en temps et en heure (parce que déclarer ses impôts trois mois après l'échéance.. ça peut faire mal ! )

Lister. Le matin, dressez la liste de tout ce que vous devez/souhaitez faire dans la journée. Au fur et à mesure, rayez ce qui a été réalisé. C'est assez gratifiant.

Prioriser. Nous ne sommes pas des robots. Il est évident que nous ne pouvons pas tout faire en une seule journée. Il faut mettre la priorité sur des choses qui ne peuvent pas attendre, ou qui risquent d'avoir des conséquences si elles sont remises à plus tard.

Faire des pauses. Inutile de vouloir trop en faire sans s'arrêter. Vous risquez de vous démotiver ou d'avancer à reculons. Accordez-vous de courtes pauses, après un certain temps de travail. L'occasion de se ressourcer pour mieux avancer ensuite.

Se récompenser. Lorsqu'à la fin de la journée, votre liste est toute rayée car vous avez réalisez vos objectifs, accordez-vous une petite récompense (dans la limite du raisonnable).

Planifiez : les listes sont efficaces à court-terme mais puisque tout ne peut pas être fait en une seule journée, planifiez vos tâches sur une semaine ou un mois. Etaler permet d'y voir plus clair et de minimiser le stress. Attention, il ne s'agit pas de TOUT reporter à plus tard... Sinon : vous procrastinez !

C'est grave docteur ?

Alors que certains vous diront « Ce qui est fait n'est plus à faire », d'autre verront plutôt la procrastination comme une façon de se protéger dans une société de consommation où tout va toujours plus vite, où l'on ne prend plus le temps de vivre.