"Est-ce que ce monde est sérieux?" chantait Francis Cabrel dans La Corrida. Poser la question, c'est y répondre. Bien sûr que non, ce monde n'est pas sérieux, ou du moins certains personnages ne méritent pas de s'y balader. Le #Fait divers, hier après-midi à Calais, en est une preuve. Comment et pourquoi enlever la vie à une petite fille de neuf printemps, qui ne demandait rien à personne, si ce n'est que vivre encore beaucoup d'étés? Un homme, s'en est pris à Chloé et, de toutes ses forces, a mis fin aux jours de cette innocente gamine. L'homme de 38 ans, polonais d'origine, a été appréhendé et on constate qu'il affiche déjà un lourd passé judiciaire. Une multitude de questions s'empare du commun des mortels, et toutes ne trouveront pas nécessairement réponses.

Enlevée au milieu de ses amis, et devant sa mère

La scène est particulièrement horrible, puisque le prédateur a opéré en plein jour, devant le domicile de la fillette, qui jouait avec des amis, et sous les yeux de sa mère. Celle-ci a vu son enfant être forcé à pénétrer dans une voiture rouge immatriculée en Pologne, retrouvée plus tard non loin du corps de la fillette. Voyant le "manège" de l'individu, des personnes ont tenté de s'interposer, mais en vain. Deux heures plus tard, Chloé était retrouvée, nue, morte dans le petit bois près de chez elle. Que s'est-il passé? A cette heure, le légiste n'a pas tiré de conclusions, mais on peut penser au pire pour cette toute jeune fille, dans les griffes de ce sadique. Une famille anéantie, et on la comprend. D'autant que l'auteur de ces faits ignobles ne pouvait plus, depuis 2010, se trouver sur le territoire de l'hexagone. Question supplémentaire, que faisait-il donc toujours à Calais? Interpellé, il se trouvait dans un état d'ébriété très avancé, mais cela n'explique pas tout. Le dysfonctionnement de la #Justice ne fait aucun doute dans ce cas d'espèce.

Une marche blanche à la mémoire de Chloé se tiendra ce soir, jeudi 16 avril, à Calais.

Lire aussi:

Turquie: le meurtre d'une étudiante suscite l'indignation