Plusieurs mesures (26 au total) annoncées le 26 janvier dernier par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, rentrerons en vigueur au plus tard le 30 juin prochain. Parmi ces mesures figurent notamment l'interdiction du kit mains-libres ou encore la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions.

L'oreillette "bleutooth" autorisée

En 2014, la mortalité sur les routes a augmenté pour la première fois en douze ans. C'est une des raisons pour laquelle le ministre de l'Intérieur a annoncé plusieurs mesures afin de diminuer le nombre de morts sur les routes. Ces mesures seront applicables dès le 30 juin.

A partir de cet été, les kits mains-libres filaires, même munis d'une seule oreillette, seront interdits. Pour le moment, la sanction n'a pas encore été déterminée. "Le kit mains-libres est un dispositif qui empêche (le conducteur) d'entendre ce qui se passe autour de lui" selon le ministère de l'Intérieur. Seule l'oreillette sans fil (bluetooth) sera autorisée. La #Loi prévoit une contravention de 4ème classe, soit 135 euros amende et un retrait de trois points sur le permis.

Des tronçons à 80km/h

Le gouvernement annonce également la diminution de la vitesse sur certains tronçons. Ces portions de route, qui devaient être connues fin février, sont en train d'être choisies. La limitation passera de 90 km/h à 80 km/h. "Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles" a-t-on indiqué.

Autres mesures annoncées, le prix des amendes pour stationnement gênant. Un automobiliste garé sur un trottoir ou un passage pour piéton pourra être affranchi d'une amende de 135 euros (contre 35 euros actuellement).

Enfin, le taux d'alcoolémie pour les jeunes conducteurs a lui aussi été revu à la baisse. Cet été, les conducteurs ayant un permis probatoire (moins de trois ans, ou deux ans en cas de conduite accompagnée) vont devoir redoubler de vigilance. La limite maximale du taux d'alcoolémie va passer à 0,2 g/litre de sang.

Pour certains, il faudra donc changer complètement ses habitudes au volant. Il reste à peine trois mois avant l'application de ces 26 mesures. #Automobile #Justice