Après la condamnation de Ross Ulbricht, fondateur de la plateforme Silk Road, le débat concernant la vente illégale de #Drogue sur #Internet a repris de plus belle. En France, la vente de drogues comme le cannabis est toujours hors-la-loi, mais certains sites n'hésitent pas à proposer des alternatives. Charles*, graphiste parisien de 25 ans, témoigne de son expérience.

Blasting News : En tant que consommateur, quelle est ta réaction suite à l'affaire Silk Road ?

Charles : Je ne connaissais pas particulièrement Silk Road. Je connais plutôt d'autres sites disponibles sur Internet en France. La différence avec Silk Road, c'est que ce sont des sites légaux qui vendent des produits légaux. La plupart des marchandises qu'ils proposent sont totalement légales et accessibles à tous car elles ne sont pas référencées comme drogue. Ce sont des molécules non-reconnues comme licites.

En tant que consommateur, quel est ton avis concernant la condamnation de Ross Ulbricht ? Tu penses que les revendeurs en ligne devraient également comparaître en justice ?

Oui ! Ross Ulbricht n'est utilisé qu'en tant qu'exemple, c'est un peu un « martyr ». La justice devrait plutôt s'intéresser aux revendeurs, ce sont eux qui doivent prendre. Pour ce qui est des acheteurs et des consommateurs, selon moi, ils ne sont coupables de rien. Il faut plutôt taper sur les dealers.

Il y a beaucoup d'acheteurs de drogues en ligne en France ?

Personnellement, j'ai beaucoup de contacts qui ont déjà acheté et qui achètent toujours, mais plutôt sur les sites américains pour éviter de se faire repérer.

En plus de l'anonymat, quels sont les avantages pour les consommateurs ?

Sur Internet, les produits ne sont pas moins chers. Le principal avantage, c'est juste qu'on a la liberté de pouvoir acheter ce qu'on veut sans aucunes contraintes. En France, il y a majoritairement des sites qui proposent des drogues légales, ce qu'ils appellent les drogues moléculaires. On peut trouver du matériel pour fumer, totalement légal. Après pour ce genre de choses, on peut aussi en trouver dans des magasins physiques, il y en a d'ailleurs un à Paris.

Qu'est-ce qui t'a poussé à acheter ces drogues sur Internet ?

Avant ça, j'ai touché à tout : coke, héroïne, ecstasy, LSD, … que j'avais achetés en physique, avec mon réseau. Un jour, un ami m'a montré un de ces sites, j'ai voulu essayer. On a fait une commande groupée avec d'autres. Au final, on a commandé des pochons de barium blend (de l'herbe). J'étais assez serein de ce que j'allais recevoir car je savais que c'était légal.

Quand tu te rends sur le site, ils précisent que les produits sont légaux, donc il n'y a pas de problème. En gros c'est un peu comme si j'avais passé une commande sur Amazon : tu achètes et ensuite tu reçois un petit carton par la Poste sous 3 jours. Mon colis comprenait six pochons, un grinder (appareil pour moudre le produit), un paquet de feuilles et un briquet. Ça nous a couté 45 euros, le tout payé en carte bleue. Pour le brouillage des pistes, il n'y a pas de mention précise sur les relevés bancaires, il est simplement inscrit « prélèvement européen ».

Dans l'ensemble, j'étais un peu déçu. Le produit ne contenait pas les mêmes agents que ceux annoncés, le psychotrope était différent et du coup il est vrai qu'on peut avoir des mauvaises surprises. J'ai fumé tout seul, ça m'a juste scotché et ça n'était pas l'effet recherché. Je ne pense réitérer l'expérience de l'achat en ligne. Le produit n'est pas marrant tout seul. En fait, selon moi, il n'y a pas d'intérêt à arrêter la voie illégale pour passer dans le légal avec ce genre de drogues qui peuvent se trouver être assez dangereuses vu que tu ne sais pas vraiment ce que tu prends.

Il y a quelques jours, d'importants réseaux de trafiquants de drogues ont été démantelés dans la région parisienne. Tu penses que la dépénalisation de la consommation du cannabis serait une bonne mesure ?

Oui, ce serait une bonne chose pour éviter beaucoup de problèmes. Je trouve que les autorités françaises sont un peu hypocrites à ce sujet. Pourtant, je pense notamment qu'une telle légalisation pourrait réduire l'insécurité dans certains quartiers. Alors, oui dans un premier temps, la consommation de cannabis augmenterait peut-être, mais ce ne sera qu'un temps. On le voit bien à Amsterdam où c'est totalement légal. Au final, il y a aujourd'hui plus de touristes qui viennent consommer, que de consommateurs locaux.

Il est nécessaire de dépénaliser la consommation de cannabis, le fonctionnement actuel n'est pas bon. Certains gros revendeurs seraient bien sûr contre car ils se feraient moins d'argent, mais pour plus pour les petits, ce serait une solution. Et pour le consommateur, c'est une sécurité. En tout cas d'après moi, ça se fera, c'est sûr, mais dans deux ou trois générations.

*Le nom a été modifié. #Marijuana