Pour savoir à quoi correspond le naturisme, reportons-nous à la définition qui fut établie lors du congrès international du naturisme qui a eu lieu à Agde en 1974 : « Le naturisme, c'est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l'environnement ».

Vous l’aurez bien compris, être naturiste, c’est être dans le plus simple appareil pour ses activités quotidiennes. Par exemple, c’est être nu chez soi, être nu lors d’une balade en forêt, ou encore se baigner nu.

Etre naturiste, c’est se débarrasser de ses vêtements, considérés comme du superflu et vecteurs d’inégalités sociale. En effet, quoi de plus naturel, de plus égalitaire d’être comme au premier jour? Pas de problèmes de classe sociale chez les adeptes du nu intégral.

Cependant, un(e) naturiste n’est pas une personne exhibitionniste. Ce dernier sera nu afin de montrer sa nudité. Un naturiste est nu car il/elle trouve la sensation de nudité plus agréable et a envie de partager cet « art de vivre ».

Enfin, un naturiste n’est pas une personne obsédée par le sexe. Cet argument est celui qui agace le plus les partisans du bronzage sans maillot. Pour cause, les associations et centres naturistes sont très vigilants là-dessus, et n’hésitent pas à exclure des centres les personnes contrevenant à l’éthique du naturisme. Les lieux naturistes véhiculent une image de marque, de respect de soi, et des autres. Le moindre faux-pas risque d’entraîner la fermeture du centre.

La France, première destination naturiste mondiale

Notre beau pays est numéro 1 dans le cœur des naturistes. En effet, nos littoraux, notre climat sont particulièrement adaptés à la pratique du nu-intégral. Ainsi, nombreux sont les étrangers à venir passer quelques jours en camping l’été. Quelques 60% des réservations viennent de l'extérieur afin de profiter des centres et campings naturistes de l’hexagone.

Cet attrait pour ce mode de vie n’est pas sans retombées économiques pour nos territoires. Les experts du secteurs estiment à 3 000 emplois directs ou indirects dépendant du naturisme, pour un chiffre d’affaires évalué à plus de 250 millions d’euros.

Alors pourquoi pas tenter une nouvelle expérience cette année avec une semaine de vacances en centre naturiste? Ce serait l’occasion de changer, de découvrir un nouveau mode de vie. Et qui sait, peut-être en deviendrez-vous accros !

#Hobby #Tourisme