Une attaque contre un site du groupe "Air Products" à Saint-Quentin-Fallavier en Isère a eu lieu aujourd'hui, vendredi 26 Juin, vers onze heures du matin faisant au moins un mort et plusieurs victimes. 

Après la forte explosion entendue dans l'usine, les pompiers et les policiers se sont rendus immédiatement sur place. La police a mis en place un périmètre de sécurité et elle a fait évacuer les lieux. Les premières images de l'attaque sont diffusées sur les réseaux sociaux et les médias français continuent de suivre les détails de cet incident.

Les détails de l'attaque 

Des sources proches de l'enquête avaient déclaré qu'un véhicule à moteur a fait irruption à l'intérieur de la cour de l'entreprise et a essayé de percuter les bonbonnes de gaz présentes. Le nombre de personnes occupant le véhicule demeure inconnu mais il s'agit vraisemblablement d'une ou deux personnes au plus. Un drapeau "islamiste" à la main et revendiquant Daesh, l'auteur présumé de l'attentat est entré dans l'usine et a fait sauter plusieurs bonbonne de gaz.

Une tête décapitée trouvée sur les lieux

Selon les informations diffusées par Dauphiné Libéré, une personne a été décapitée et sa tête, recouverte d'inscriptions en arabe, a été retrouvée à quelques dizaines de mètres de son corps. Il ne s'agit pas d'un employé de "Air Products". Son identité demeure encore inconnue.

François Hollande: " Identité établie pour l'attaquant"  

Un homme âgé d'une trentaine d'années a été interpellé par la police suite à l'attentat. Refusant de communiquer avec les autorités au début, il a fini par donner son identité. Il s'agissait d'un individu mis sous surveillance en 2006 pour sa radicalisation, cependant celle-ci n'a pas été renouvelée en 2008.

Des mesures plus fermes et fortes contre le terrorisme

 Touchée encore une fois par le #Terrorisme, la France souffre de ces islamistes radicaux qui sèment la haine, la douleur et la peine là où ils débarquent. Une vigilance renforcée est demandée sur tous les sites sensibles du pays. La cible semble à première vue être surprenante, mais il s'agit d'une cible "molle", comme décrite par Alain Rodier car "elle est peu protégée et ne peut aucunement faire face à une attaque terroriste."

Le président de la République sera de retour cet après-midi de Bruxelles.  #Etat Islamique #Islam

Il est à noter que deux autres attentats terroristes ont eu lieu aujourd'hui en Tunisie et au Koweit. Un lien pourrait-il exister entre les différents incidents?