Le syndrome de la fée Clochette est tout récent, et s'ajoute à d'autres syndromes plus anciens tels que celui de Peter Pan, de Cendrillon, ou de la Belle au Bois Dormant, comme nous l'explique le magazine Psychologies.

La femme "Clochette" est souvent belle, brillante, ambitieuse, séductrice et manipulatrice. Elle s'occupe de son corps, connait une vie sociale et professionnelle très riche et compte de nombreux amants. Mais elle passe donc à côté de sa vie affective...

La fée Clochette excelle souvent dans sa vie professionnelle, c'est une "working girl" et une "Superwoman" mais qui est incapable d'avoir une vie sentimentale satisfaisante.

Ces #Femmes sont habituées à être indépendantes et sûres d'elles, ce qui fait que lors d'une relation amoureuse, elles craignent la dépendance. Dès lors, elles cumulent les relations sans jamais les faire durer. Pour accepter cette situation, elles revendiquent haut et fort leur liberté, pour en réalité éviter de reconnaître leur immense solitude.

En plus du mal-être énorme éprouvé par elle-même, la fée Clochette produit également de nombreux dégâts sur son passage. Égocentrique, insensible, manipulatrice, tyrannique et jalouse, les hommes sont des objets à leur service... 

Pourquoi devient on une fée Clochette?

Souvent, les parents de la fée Clochette sont à blâmer. Ceux-ci n'ont pas écouté les envies et les besoins de leur fille. Pire, elle a été souvent critiquée, humiliée, manipulée ou encore maltraitée. Cette dernière a alors gardé en elle cette colère. Où, blessée, elle a pensé inconsciemment "je me vengerai".

Un livre de Sylvie Tenenbaum, relate bien le syndrome de la fée Clochette qui dissimule derrière un masque d'invulnérabilité une grande fragilité. Pour elle, refouler ses émotions est le meilleur moyen de ne pas souffrir.

Ces femmes peuvent-elles guérir?

Une thérapie peut aider ces fées Clochette à ne plus en être. Il faut d'abord une prise de conscience de la souffrance vécue, ainsi que la souffrance donnée aux hommes et avoir ensuite envie de vivre une vie affective normale. Tour simplement apprendre à s'aimer pour mieux aimer les autres. #Education #Médecine